Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

32.8K

Vues

Elle réagit dans un message à ceux qui se sont moqués d'elle à cause de son surpoids

Publié dans par La Rédaction

Personne ne mérite d'être jugé pour son physique

Se moquer du physique des gens est une activité très appréciée par de nombreux individus qui n'ont pas du tout conscience du mal que cela peut faire aux gens. Alors, après avoir subi des moqueries sur son poids par des inconnus dans la rue, une jeune femme a décidé de réagir dans un long message pour expliquer ce qu'elle avait ressentie et pour sensibiliser les internautes aux troubles alimentaires et aux problèmes de santé mentale. Découvrez son témoignage touchant dans cet article.

 

post, twitter

" Quand j'avais 16 ans, j'ai développé un trouble alimentaire : l'anorexie. J'ai aussi été victime de dépression et de scarification. Les quatre dernières années j'ai suivi des traitements dans différentes cliniques. Je ne suis toujours pas au top, mais je suis le loin que je n'ai jamais été sur la route de la guérison. Hier quelque chose m'est arrivé qui m'a fait penser (et stresser) beaucoup. C'était une toute petite chose mais ça a eu l'effet d'une bombe sur moi. Maintenant j'écris ce message à ces gars qui se sont moquées de moi à cause de mon poids.

 

photo, jeune femme, aujourd'hui

source : https://twitter.com/recoveryforeva?lang=fr 

 

En 2017 à gauche et en 2019 à droite

 

jeune femme, mince, ronde

source : https://twitter.com/recoveryforeva?lang=fr

 

Je voudrais remercier les adolescents qui ont pensé que ce serait drôle de faire des bruits de porc quand je suis passée à côté d'eux hier. Vous ne m'avez pas seulement permis de réaliser qu'il y a beaucoup de trous du cul intolérants, vous m'avez également montré que je n'ai toujours pas atteint ce que je voulais. Quand j'ai entendu vos grognements mon coeur s'est mis à battre très fort alors que je continuais d'agir normalement et de ne pas pleurer. Mes pensées auto-destructrices ont pris le dessus sur mon cerveau sain et m'ont dit que j'étais une merde sans valeur.

 

Toutefois, je ne vous laisserai pas me faire douter de moi même. Oui, je suis grosse. Mais je suis bien plus heureuse que ces dernières années. J'ai souffert de troubles alimentaires pendant plusieurs années. J'ai été sévèrement en sous-poids, à la lisière de la mort, hospitalisée de force. Je n'ai pas seulement perdu beaucoup de poids, je me suis perdue moi même et la force de vivre.

 

En ce moment, je suis grosse, j'ai un corps couvert de cicatrices et j'affronte toujours un trouble alimentaire (la boulimie) et bien d'autres problèmes mentaux mais je suis bien plus loin que je ne l'étais à l'époque.  Je suis capable d'aller en cours, d'avoir un travail et de gagner de la confiance en moi. Au début, j'ai existé, maintenant je survis et bientôt je vivrais complètement. Je veux toujours devenir en forme parce que j'ai besoin d'un corps en bonne santé pour les aventures que j'ai prévues dans le futur.

 

Cependant, si perdre du poids veut dire porter atteinte à ma santé mentale, je ne le ferais pas. Cela n'en vaut pas le coup. Je vois enfin de la lumière dans l'obscurité et je ne vais pas seulement prendre possession de mon corps mais aussi de ma vie. Je reprends ma vie des mains de ma maladie mentale.
Alors merci encore d'avoir grogner. Vous ne m'avez pas seulement permis de réaliser que j'ai toujours un long chemin pour me sentir bien dans mon corps, vous m'avez aussi permis de renforcer ma volonté de m'affirmer aux yeux du monde. 


Je veux banaliser le fait de parler de problèmes de santé mentale et éduquer les gens sur les maladies invisibles. Vous m'en avez donné l'occasion. "

source : https://twitter.com/recoveryforeva?lang=fr

 

photo, jeune femme, 2019

source : https://twitter.com/recoveryforeva?lang=fr

Partage cet article à tes potes qui sont parfois un peu moqueurs (même si ils ne pensent pas à mal), cela leur permettra de réaliser que quelques mots suffisent parfois à blesser très fort.

Partager

publié dans

santé

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^