Quotidien : l’écrivaine Racha Belmehdi dézingue l’émission et sa chroniqueuse Ambre Chalumeau

Racha Belmehdi accuse cette fois Quotidien de Gaslighting.

Par Aylan-afir Publié le 14/02/2023 à 19:45
Notez cet article

L'émission Quotidien, diffusée sur TMC, est au cœur d'une vive polémique depuis le 9 février. Rappelons-le, le talk-show est attaqué par l'autrice Racha Belmehdi, qui a accusé la chroniqueuse Ambre Chalumeau de plagiat. Selon elle, de nombreux passages de son livre Rivalité, nom féminin auraient été repris dans l'émission, sans qu'elle soit créditée.

La mise au point d'Ambre Chalumeau

Après avoir été accusée, à tort, selon elle, de plagiat, la chroniqueuse de Quotidien, Ambre Chalumeau, a tenté de clarifier la situation. La journaliste a fait une petite mise au point dans l'émotion du 13 février. Elle a notamment déclaré : « Comme pour chaque chronique, j'ai compilé plusieurs sources et connaissances personnelles. Je n'ai pas utilisé ce livre sans le citer. Contrairement à ce que l'autrice dit dans son message, on l'a fait prévenir par son éditeur dans l'émission ». La chroniqueuse enchaîne en évoquant les différents exemples qu'elle a cités, en assurant qu'ils ne venaient pas du livre de Racha Belmehdi. « Alors oui, j'ai reçu ce livre, mais les exemples que j'ai cités ne venaient pas de lui », se défend-elle encore.

Face aux accusations, Ambre a reçu le soutien de la production, ainsi que celui de son collègue Yann Barthès. « Tu travailles très bien Ambre, et on va renvoyer le livre du coup », lui a-t-il notamment adressé. Un appui que l'autrice de Rivalité, nom féminin ne semble pas voir d'un bon œil. Furieuse, Racha Belmehdi accuse Quotidien de Gaslighting.

« Arrogance & Gaslighting sont sur Quotidien »

Outrée par la réponse de la chroniqueuse Ambre Chalumeau, ainsi que par celle de l'équipe de Quotidien, Racha Belmehdi poste, donc, un nouveau message sur son compte Instagram. Cette fois-ci, l'écrivaine s'attaque de manière frontale au talk-show. « Wow Quotidien, nés avant la honte », a-t-elle posté dans une story. Peu de temps après, elle publie un long message, avec des déclarations encore plus virulentes.

« C'est si dur que ça de s'excuser ? Arrogance & Gaslight sont sur Quotidien ! Je n'espérais pas grand-chose pour ma part. Pas de ces gens-là », assène-t-elle. Avant d'ajouter : « Les personnes qui les interpellaient demandaient des excuses. Nous avons eu droit à du Gaslighting ».

Dans la foulée, elle cite la définition du Gaslighting. Selon elle, il s'agit d'une « pratique de manipulation qui consiste à faire douter une personne de sa perception des choses. Comme quand vous subissez un harcèlement et qu'on vous dit que c'est dans votre tête ». Visiblement très remontée, Racha Belmehdi n'a pas manqué de réagir aux propos de l'animateur Yann Barthès : « J'ai même entendu "on va lui rendre son livre", sur le ton méprisant qui fait que personne ne vous respecte. Non, gardez-le, c'est cadeau. Et apprenez », a-t-elle lancé.

Suite à ces accusations, la majorité des followers de l'écrivaine lui ont témoigné leur soutien : « C'est toi que je crois. Soutien inconditionnel », « Minables jusqu'au bout. White fragility, je crie ton nom. Je te crois Racha. », pouvait-on lire sur Instagram. Affaire à suivre...

Laisser un commentaire

* Champs requis