L’appel à l’aide des enfants Syriens à travers un langage commun : Pokémon

” Je viens de Syrie… Aidez-moi ! ”

Par Aylan-afir Modifié le 27/07/2016 à 12:00
Notez cet article

Si vous n'avez pas été totalement coupé du monde ces dernières semaines, vous savez que Pokémon Go, l'application mobile, est un véritable phénomène mondial. Elle a même été nommée l'application "la plus virale" de l'AppStore. Si le monde entier connaissait déjà Pokémon, il le redécouvre aujourd'hui, en version moderne, avec la possibilité de capturer des Pokémons dans sa "vraie vie" et de devenir un "véritable" dresseur. Mêler le virtuel au réel.

Si vous n'avez pas été coupé du monde ces dernières semaines, vous savez aussi que le monde souffre beaucoup. Les attentats se multiplient, que ce soit sur les territoires occidentaux comme en Syrie (et a beaucoup d'autres endroits d'ailleurs)... C'est là que les Syriens ont eu une idée de génie : attirer l'attention sur leur situation avec des Pokémon. Puisque le monde entier parle de Pokémon Go, puisque le monde entier s'y intéresse et ne parle que de ça, pourquoi ne pas tenter de s'en sortir avec cette arme presque infaillible de communication ?

Les enfants syriens posent avec des dessins de Pokémon pour qu'on vienne les aiderSource photo: lemonde.fr

Mission réussie : en quelques jours, les photographies ont déjà fait le tour du web et des plus grands médias. Les opposants au régime syrien, les RFS (Forces révolutionnaires de Syrie) souhaitaient attirer l'attention de l'opinion publique sur la situation des enfants syriens. Avec comme slogan " Je viens de Syrie, aidez-moi ! ", les regards lourds de ces jeunes enfants ont déjà touché une partie de la communauté Internet.

Des enfants syriens posent avec des affiches Pokémon pour attirer l'attention sur leur situation

Source photo: huffingtonpost.fr

"J'habite à Kafranbel, dans la province d'Alep. Venez m'attraper."

Le conflit syrien a fait plus de 12 000 victimes chez les enfants

Source photo: leparisien.fr

Après plus de 5 ans de guerre, les enfants syriens sont ici positionnés comme de réelles victimes de ce conflit : d'après les chiffres officiels c'est plus de 12 000 d'enfants qui ont trouvé la mort durant cette guerre. Et c'est aussi plus de 2 millions de mineurs qui ont dû quitter leur pays.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager avec vos amis dresseurs de Pokémon, à le commenter ou à le liker !


Vidéo suivante : Des garde-côtes grecs coulent un bateau de réfugiés syriens