6 prénoms autorisés par l’État Civil, à croire qu’ils étaient bourrés ce jour-là …

On est ok pour l’originalité, mais quand même …

Par Aylan-afir Publié le 08/08/2022 à 20:17
Notez cet article

Quand tu te mets à faire des gosses, dans les nombreux trucs relous que ça impose, il y a bien sûr le prénom. Et c’est loin d’être une tâche facile. Il faut se mettre d’accord, parfois le père fait une petite blague et donne un tout autre prénom à la mairie ou encore pire, vous vous mettez d’accord sur un prénom beaucoup trop original ou incongru pour qu’il soit accepté auprès de l’État Civil et pourtant il l’est … On ne comprend toujours pas comment c’est possible, mais voici 6 prénoms autorisés par l’État Civil (sûrement sous la pression ou sous substances illicites, alcool et autres). Bon courage aux enfants qui se reconnaîtront…

1. Benjapaul, « préjent »

Encore des indécis qui ne savaient certainement pas choisir entre Benjamin et Paul …

Source : paroledemamans.com

2. Boghosse, ils n'ont pas dû le choisir en le voyant à la naissance celui-là … (non les bébés sont moches quand ils sortent, un point c’est tout)

Pauvre enfant qui va devoir supporter ce prénom toute sa vie. L’État Civil qu’est-ce que vous avez foutu encore ?

Source : planet.fr

3. Lola-Poupoune, juste Lola c’était bien

Mi chien mi humain, pauvre enfant.

Source : paroledemamans.com

4. Burger

Un père un peu fatigué et qui a faim, au lieu d’aller faire sa commande au fast food du coin, il va à la mairie et voilà encore un prénom de merde.

Source : umamiburgerparis.com

5. Gerbade, là ok il a peut-être été choisi à la naissance …

On ne veut même pas imaginer ces années primaire et collège …. Bon chance.

Source : nameslook.com

6. Petit-Neige, à un moment donné faut arrêter les conneries

On ne sait même pas comment ils ont pu en arriver à trouver ce prénom et surtout à quel moment tu acceptes ça ?

Source : femmesdaujourdhui.be