Cette photo d’une naissance par césarienne a été censurée par Facebook

Entre ça et l’interdiction des photos d’allaitement, être mère sera bientôt un crime en soi !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 29/08/2015 à 16:00
Cesarienne Bann

La naissance par césarienne a toujours été très mal vue depuis son expansion : est-ce lié au principe religieux qui veut que la femme doit souffrir pour enfanter, ou simplement une pudeur exacerbée et la volonté de cacher les choses de la vie, de stériliser notre vie, de notre naissance à notre mort ?

La réponse nous est inconnue. Toujours est-il que nous avons été témoins du combat d'une photographe de maternité, Helen Carmina, contre la grande et implacable multinationale Facebook.

Elle a posté cette photo il y a quelques semaines qu'elle a plus tard repostée avec la mention suivante :

#fbstopcensoringmotherhood PLEASE READ: As a photographer I go into every situation to capture the love and strength...

Posted by Helen Carmina Photography on vendredi 21 août 2015

En tant que photographe, je fais face à toutes les situations pour immortaliser l'amour et la force d'une nouvelle famille. Je ne pensais pas que mon image deviendrait si importante pour le monde. Chaque naissance est unique, et chacune d'entre elles est belle. Il n'y a rien de plus innocent qu'une mère et son nouveau-né. Facebook a pris la décision il y a une semaine de retirer cette image. Puisqu'ils n'en avaient pas le droit, je VAIS la reposter. Pour ceux qui n'aiment pas cette image, prenez juste un moment pendant lequel vous considérerez les milliers de gens autour du monde que cette image a aidé. Vous avez juste besoin de lire les commentaires pour vous en rendre compte. Alors au lieu de monter sur vos grands chevaux, continuez votre chemin, ignorez-la et laissez les gens ressentir de la joie et de la paix de quelque chose. Il y a trop peu de ça de nos jours.

Si cette image a eu un effet positif sur vous, repostez-la avec le hashtag #fbstopcensoringmotherhood.

Ce n'est même plus pour cette image, c'est pour pouvoir vivre dans un monde où il est normal d'être là pour les autres, de ne pas se sentir seul, de voir la beauté dans le simple, le naturel et l'innocent. Que ce soit l'allaitement, les bosses, les naissances, ou les corps post partum, je veux que les gens acceptent leurs différences et qu'ils en soient fiers, parce que nous sommes ce qui fait de ce monde quelque chose de beau !!

Comme vous pouvez le constater, nous ne voyons sur la photo qu'un bébé, la tête posé contre le pubis de sa mère, paisiblement allongé, en dessous de la cicatrice, que cette femme portera à jamais en échange d'avoir donné ce cadeau qu'est la vie.

Des personnes, en masse, ont signalé cette photo comme "pornographique"

Beaucoup de femmes ont commenté sur la première photo, expliquant qu'elles recevaient beaucoup de critiques pour avoir choisi (ou avoir subi) une césarienne, comme quoi "elles n'avaient pas vraiment subi la naissance". Outre le caractère ridicule de l'argumentation, ce genre de photo, où on peut voir une femme ayant littéralement été éventrée pour ne pas mourir en couches, prouve à ces gens qu'ils ont tort.

C'est pour cela qu'Helen Carmina a souhaité créer le hashtag "#‎fbstopcensoringmotherhood‬" (littéralement. "Facebook, arrête ta censure sur le fait d'être maman")

Parce que certaines personnes ont trouvé que ce bébé, posé sur le ventre de sa maman, était vulgaire. Qu'une cicatrice était vulgaire. Que quelques poils pubiens sont vulgaires.

Certains avancent que "mettre le bébé si bas était une provocation, exprès pour choquer". Dans le cas où vous seriez assez ignorants pour ne pas savoir qu'une césarienne est une opération lourde, veuillez apprendre que même un bébé de trois kilos, posé sur la cicatrice ou sur le ventre de cette mère, aurait pu cause des dégâts internes à cette femme. Elle ne pourra d'ailleurs pas le porter pendant un moment. Ni même se lever.

Aimer ou pas cette photo est un choix personnel. La signaler, en revanche, et la mettre sur le même plan qu'une sextape, démontre un gros problème de société. Une société dans laquelle une femme n'a pas droit d'être laide, grosse, d'avoir des cicatrices, des poils, des cernes, d'allaiter, et plein d'autres choses encore.

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.