Pension de réversion : la réforme des retraites modifie-t-elle les conditions d’attribution ?

Différentes conditions peuvent s’appliquer au cas par cas.

Par Aylan-afir Publié le 17/05/2023 à 21:19
Notez cet article

La réforme des retraites en France continue de provoquer de vifs débats. Adoptée il y a près de deux mois, elle suscite toujours la désapprobation d'une large majorité d'actifs en France. Dans ce cadre, la pension de réversion est maintenue et ses conditions n'ont pas subi des modifications contraignantes pour les futurs bénéficiaires. Voici combien d'années de faut-il avoir accumulé pour toucher cette pension

Qu'est-ce que la pension de réversion ?

Alors que l' continue de battre son plein, le pouvoir d'achat des Français est sévèrement mis à mal. Dans ce contexte économique tendu, la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron continue de susciter une vive opposition. Adoptée au mois de mars 2022, cette dernière porte le départ de l'age de la a 64 ans. Elle modifie certains régimes complémentaires, mais la pension de réversion ne semble pas touchée par des révisions majeures. Pour rappel, la pension de réversion est cette partie de la pension de retraite que reçoivent les orphelins et le veuf/ve au décès de son conjoint. 

Les conditions d'octroi de la pension de réversion

Son attribution est toutefois sujette à certaines conditions. Le nombre d'années de mariage du conjoint ou ex-conjoint et sa situation professionnelle entrent en ligne de compte. Vous pouvez vous rendre sur le site https://www.pension-reversion.fr/ si vous souhaitez comprendre en détail les condition exactes d'octroi de la pension de réversion.

https://twitter.com/MacLEOD30000/status/1657593931662589957

Combien d'années faut-il avoir été marié pour bénéficier de la pension de réversion ?

Il est important de bien comprendre le fonctionnement des régimes complémentaires de retraite. Ce dernier n'est pas simple, mais nécessite que vous vous y attardiez afin d'être en connaissance de l'ensemble de vos droits. Concernant la pension de réversion, elle est versée par le MSA ou le régime complémentaire des agriculteurs non-salariés. Pour en bénéficier, vous devrez nécessairement :

  • Avoir été marié au moins deux années
  • avoir au moins 55 ans au moment du décès de votre conjoint.

Notez que différentes conditions s'appliquent si vous êtes invalide ou si vous avez plus de deux enfants à charge.

Quelles sont les démarches nécessaires à l'obtention de la pension de réversion ?

Vous devrez entreprendre certaines formalités administratives afin de toucher votre pension de réversion. Il est possible d'envoyer le dossier de votre époux défunt à sa caisse de retraite de manière physique. La demande de pension de réversion peut également d'effectuer en ligne. En cas de doute ou de questions, vous avez par ailleurs la possibilité de contacter un assistant au téléphone. Ce dernier sera alors en mesure de vous assister dans vos démarches.

Quid du conjoint Pacsé ?

En plus des conditions que nous avons mentionnées plus haut, vous devez fournir une preuve du décès de votre conjoint. De même, vous serez tenu de produire un certificat de mariage ou de divorce. Notez que la pension de réversion ne concerne que les conjoint mariés ou divorcés. Le Pacs n'ouvre ainsi pas droit à l'octroi de cette pension.

Comment est calculée la pension de réversion ?

Ce tableau résume les taux de réversion et les plafonds de ressources pour différents régimes de retraite en France en 2023. Pour plus de détails ou pour des cas spécifiques (comme le partage de la pension entre plusieurs conjoints), vous devriez consulter les règlements spécifiques de chaque régime de retraite.

Régime de RetraiteTaux de RéversionPlafond de Ressources (2023)
Régime Général de la Sécurité Sociale54% de la pension retraite23,441.60€ pour une personne seule, 37,506.56€ pour une personne en couple
Fonction Publique50% de la pension retraiteAucun plafond fixé
AGIRC-ARRCO60% de la pension retraiteAucun plafond fixé
Régime Complémentaire de la Fonction Publique50% de la pensionAucun plafond fixé
MSA (agriculteurs non-salariés)54% de la pension de retraite complémentaireNon spécifié