Nouvelle-Zélande : des congés pour les femmes victimes de violence

Les violences conjugales sont très fréquentes en Nouvelle-Zélande

Par Aylan-afir Modifié le 07/08/2018 à 18:00
Notez cet article

La Nouvelle-Zélande vient de décider de donner 10 jours de congés aux femmes (ou hommes !) qui décident de quitter leur conjoint pour violence.

femme, triste, train, fenetre, regarder

Source : VideoBlocks

C'est une première dans le monde entier mais il faut savoir que la Nouvelle-Zélande est un pays où les violences conjugales sont très présentes. Ainsi, le Parlement cherche à inciter les victimes à quitter leur conjoint en leur autorisant un congé de 10 jours.

Oui, mais pourquoi ?

Il suffit d'imaginer quelques secondes ce qu'il se passe quand une personne quitte son compagnon pour violence conjugale. En plus du harcèlement physique et mental à surmonter, la victime a besoin de temps pour trouver des solutions : un nouveau logement, une école pour les enfants,...

Mais aussi parce que les victimes sont souvent harcelés jusqu'à leur travail. C'est ce qu'à remarqué la députée Jan Logie : "Il y a là une tentative de briser leurs attaches à leur travail pour obtenir leur départ et leur licenciement et ainsi renforcer leur dépendance à leur compagnon."

De plus, la Nouvelle-Zélande a décidé de faciliter les mutations pour les victimes, ce qui leur permettrait de s'éloigner au plus vite.

Dommage que l'on soit obligé d'en arriver là... Et peut-être même que ce n'est pas assez !

Laisser un commentaire

* Champs requis