Nouvelle piste sérieuse dans l’affaire Delphine Jubillar : le corps de la victime se trouve-t-il sous l’eau ?

Deux ans après l’affaire de disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs tiennent-ils enfin une piste sérieuse ?

Par Afir Modifié le 02/01/2023 à 23:50
Affaire Delphine Jubillar Des Nouvelles Inquiétantes Sur La Disparition De La Jeune Infirmière
Source : bfmtv.com

Depuis 2 ans, le corps de Delphine Jubillar semble avoir complètement disparu de la surface de la Terre. Mais, récemment, l'affaire a connu des rebondissements inattendus.

Les enquêteurs tiennent-ils une nouvelle piste ? Seraient-ils sur le point de retrouver le corps de la jeune femme ? Détails sur les nouveaux faits du dossier :

"Que la justice se montre exemplaire"

L'histoire de la disparition de Delphine Jubillar débute dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Au moment des faits, la victime, qui était infirmière, était âgée de 33 ans. Les soupçons se sont, tout de suite, portés sur son mari, Cedric Jubillar, qu'elle était sur le point de quitter. Deux ans plus tard, toujours aucune trace de la jeune femme. Le principal suspect est toujours en prison, mais il demeure présumé innocent, en l'absence de preuves l'incriminant directement du meurtre de son épouse.

Récemment, les amies de l'infirmière ont entrepris une nouvelle fouille pour tenter de retrouver son corps. Cette fois, les jeunes femmes se sont dirigées vers les zones qui avoisinent Cagnac-les-Mines. Mais aucune trace de leur amie. "Nous avons vérifié certains points GPS, que certaines personnes nous avaient envoyés, notamment au cimetière de Dalmaze", souligne l'une d'elles.

Malgré les efforts acharnés et incessants du groupe d'amies, aucune avancée n'a été constatée sur la tragique disparition de l'infirmière. D'ailleurs, c'est ce qu'a récemment fait remarquer une internaute sur Facebook aux amies de la femme disparue dans un message de soutien plein de sous-entendus.

Cette internaute, dénommée Nanie, s'est exprimée le 29 décembre à travers une publication qui a été partagée par le cercle d'amis de la victime. "Je ne veux pas passer pour une rabat-joie, mais jamais nous vous lâcherons car vous avez montré que votre courage et votre force sont toujours là, malgré toutes ces personnes qui vous mettent des bâtons dans les roues", a-t-elle écrit, ajoutant : "Que la justice se montre exemplaire !"

Une nouvelle théorie sur la disparition du corps

A tous ces efforts vient s'ajouter la théorie de Jérémie, un habitant d'Albi, la ville où vivait la victime. Se disant profondément affecté par cette affaire, ce dernier a décidé "d'apporter (sa) contribution en partant chaque dimanche à la recherche du corps".  

Ses investigations semblent l'avoir mené vers une piste sérieuse. En effet, le jeune homme affirme avoir un mode opératoire différent de celui des enquêteurs. Selon lui, on n'a pas recherché le corps au bon endroit. "La majorité des enquêteurs fouillent à vue en espérant trouver le corps en surface. Ce qui ne me convainc guère... Moi, je préfère fouiller dans le sol, au peigne fin, par le biais d'un détecteur de métaux. Ce n'est pas encore terminé, les recherches se poursuivent et ça prend beaucoup de temps", explique-t-il.

Bien qu'il ne soit pas enquêteur, Jérémie a grandi dans la région et connaît, donc, tous ses recoins. Dans ses recherches, il emploie une caméra endoscopique qui lui permet d'explorer facilement des zones inaccessibles, telles que les marécages. Pour lui, il y a de fortes chances que le corps de la victime soit sous l'eau, dans le Tarn ou le Cérou. Bien qu'elle soit intéressante, la théorie du jeune Albigeois demeure une simple hypothèse.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis