Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

5.8K

Vues

Les 10 pires coupes de cheveux des années 80, époque de folie capillaire

Publié dans par La Rédaction

Laquelle aimeriez-vous revoir à la mode ?

Si vous avez vécu dans les années 80, vous vous souvenez sans doute, avec effroi ou nostalgie, des looks improbables qui s'imposèrent au cours de cette décennie. Pour les plus jeunes, un petit "récapitula-tiffe" s'impose ! La tendance qui s'est imposée dans les salons de coiffure de cette époque était caractérisée par des formes aérodynamiques, des couleurs chatoyantes et des compléments capillaires inattendus. On oscillait entre la provocation venue des punks (courant qui a émergé dans les années 70, mais qui a perduré dans les années 80), le mauvais goût assumé et la recherche d'une normalisation incorporant les innovations capillaires du moment.

 

Bref, ce fut foutraque et délirant, et même si nos descendants se moqueront peut-être de nos propres coupes de cheveux, ça fait toujours plaisir de se fendre la poire en regardant les bonnes vieilles coupes pourries de ces années-là ! Donc c'est parti pour le top 10 des pires coupes de cheveux des eighties

 

1. La coupe "brosse à chaussures" façon Desireless 

 

Desireless

Source : fanart.tv

 

 Desireless est une chanteuse française apparue dans les médias au milieu des années 80. Elle a marqué durablement les esprits, non seulement pour son tube planétaire Voyage Voyage, mais aussi pour son improbable coupe en brosse extrême. Des litres de gel à cheveux et plusieurs flacons de laque étaient alors nécessaires pour maintenir en lévitation au-dessus du crâne tous ses cheveux ! Autre technique suggérée par l'humoriste Vincent Lagaf' : mettre un col roulé et péter très fort ! Elle a par la suite été imitée (entre autres)  par les rappeurs du groupe belge Benny B, qui chantaient Mais vous êtes fou !  Encore un look qu'on ne regrettera pas de voir disparu (à tout jamais, il faut l'espérer) ! 

 

2. La coupe "pseudo-punk", façon Billy idol

 

Billy Idol

Source : yannwithayahuasca.wordpress.com

 

 Si le chanteur britannique Billy Idol a vraiment fait partie du mouvement punk dans les années 70/début 80, il n'en a par la suite conservé que les tics et les manies, en les rendant plus acceptables pour le grand public. Plus de musique destroy, de look déglingué ou de crêtes d'iroquois : Billy a choisi une coiffure qui évoque la rébellion et l'anti-conformisme des punks, tout en en gommant les excès. Il en reste une coiffure qui évoque le Canada Dry (célèbre soda des années 80, dont le slogan était : "ça a la couleur de l'alcool, la saveur de l'alcool, mais ça n'est pas de l'alcool !") : ça a la couleur du punk, la saveur du punk, mais ça n'est pas du punk ! Ça reste soigné, peroxydé avec soin, et surtout propre et bien lavé !  

 

3. La coupe "mulette" façon Agassi

 

André Agassi

Source : gameblog.fr

 

Une coupe de cheveux a particulièrement sévi au cours des années 80, notamment chez les sportifs et les chanteurs : il s'agit de la coupe dite "mulet", longue à l'arrière (descendant parfois jusque sur les épaules), court sur le dessus, et encore plus courte (voire carrément rasée) sur les côtés. On peut y voir, là encore, une influence du punk, mais dans une version très très assagie. Le footballeur britannique Chris Waddle en est une bonne illustration, tout comme le tennisman américain André Agassi, qui y ajoutait sa propre fantaisie grâce à un bandeau en éponge de couleur flashy, une barbe de trois jours et un sourire particulièrement crétin. La preuve avec la photo ci-dessus. On apprit, par la suite, que le tennisman perdait ses cheveux à cette époque, et que sa flamboyante chevelure n'était en réalité qu'une perruque ! Quelle déception !!  

 

4. La coupe "garçons coiffeurs" façon Depeche Mode

 

Depeche Mode

Source : tribune.menlook.com

 

 Longtemps, les membres du groupe Depeche Mode ont fait preuve d'une exubérance vestimentaire et capillaire qui les a fait qualifier de "garçons coiffeurs de la New Wave", du nom de cette musique en vogue dans les années 80. Ils semblaient alors autant (voire davantage) consacrer d'efforts à soigner leur look qu'à composer leur musique. Ils essayèrent à peu près tout en la matière, et la photo ci-dessus synthétise tout ce qu'il ne faut pas faire quand on veut passer pour un musicien sérieux et digne de confiance : décoloration excessive ou inégale, rasage des tempes, brosses trop hautes ou façon porc-épic. Une horreur ! Par la suite, les musiciens se sont assagis, et ont retrouvé une sobriété leur conférant une plus grande dignité.  

 

5. La coupe "futuriste" façon Sigue Sigue Sputnik

 

Source : stubbornpixel.com

 

 Sigue Sigue Sputnik est un groupe étrange venu d'ailleurs, qui a brièvement sévi au cours des années 80, grâce à leur tube provocateur Love Missile F 11, où il était question d'amour pour les missiles soviétiques pouvant détruire plus de la moitié de l'Europe en un rien de temps. Outre une musique indigente faisant la part belle aux boites à rythmes et aux samplings, les membres du groupe avaient pour particularité d'arborer sur leurs crânes ce qu'on a fait sans doute de pire en matière de décoloration capillaire, de longueur asymétrique, et de permanente choucroutée. Et dire que c'est comme ça qu'on envisageait le futur de l'art capillaire à l'époque... De quoi avoir la nausée pendant des heures rien qu'en regardant une seule de leur photo ! Beuark ! Excusez-moi, il faut que j'aille vite aux toilettes...

 

6. La coupe "araignée" façon Bowie dans le film Labyrinthe

 

Bowie ? Beau non !

Source : distractify.com

 

En matière de look bizarroïde, Bowie a toujours été un pionnier, notamment dans les années 70, à l'époque où le Glam Rock triomphait. Il n'a pas été en reste lors de la décennie suivante, notamment dans le film de science-fiction Labyrinthe, sorti en 1986, et réalisé par Jim Henson, le créateur du Muppet Show, de Fraggle Rock, et le réalisateur du film culte Dark Crystal. Bowie joue dans ce film le rôle d'un roi des gobelins tombé amoureux d'une jeune fille humaine. Sa coupe façon "araignée venimeuse aux longues pattes menaçantes" a trouvé des émules, notamment chez le musicien Limahl, chanteur du groupe Kajagoogoo, ou Robert Smith des Cure.

 

7. La coupe "Hair Metal" façon Europe

 

Europe

Source : bioo.org

 

 Le groupe suédois Europe a connu son heure de gloire au cours des années 80, grâce à son tube The Final Countdown, qui l'a propulsé en tête des Charts dans plusieurs pays. Les choix capillaires des musiciens sont assez représentatifs de nombreux autres groupes de Hard Rock et de Heavy Metal : cheveux bouclés tombant en cascade sur le visage et les épaules, permanente trop maniérée, décolorations excessives et épis rebelles. Le tout vous donne un air de caniche pour mémères et/ou de faux rebelle qui n'était pas pour déplaire aux jeunes adolescentes pubères d'alors ! Quelles que soient les variétés du genre, c'est toute la musique Hard Rock et Heavy Metal qui a été influencée par ce look, au point qu'on a même parlé de "Hair Metal" pour désigner le Hard FM en vogue dans les années 80 joué par des musiciens au look immédiatement reconnaissable ! Les années 90 ont fort heureusement marqué le retour à plus d'authenticité avec le Grunge, d'une part, et le Metal pour Bikers des Guns N' Roses, de l'autre.  

 

8. La coupe "Nouveaux Romantiques" façon Spandau Ballet

 

Spandau Ballet

Source : coolinthe80s.com

 

Au sein des grands courants musicaux comme la New Wave ou le Punk, on trouve parfois des sous-groupes qui se caractérisent par une originalité remarquable, mais hélas trop souvent méconnue du grand public. C'est ainsi qu'on peut rattacher le courant des Nouveaux Romantiques à la veine New Wave, en distinguant chez les représentants de ce courant le goût pour l'afféterie vestimentaire et le maniérisme costumier (costumes de pirates, de films de cape et d'épée, et modes vestimentaires des siècles passées, notamment des 18ème et 19ème siècles). Le tout est accompagné de maquillages outrageants, d'allures efféminées, et d'un côté faussement négligé dans la coiffure. Boy George et Robert Smith ont été influencés par ce courant, mais le groupe britannique Spandau Ballet en a été l'un des pionniers, avant de s'assagir lorsque leur musique a commencé à plaire au grand public.  

 

9. La coupe "Ersatz de groupes new wave britanniques" façon Indochine 

 

Indochine

Source : music80land.over-blog.com

 

 En matière de musique, de mode, comme de coupe de cheveux, on peut toujours distinguer l'original de la copie. Alors que les groupes de New Wave britannique ont su créer un genre à part entière sur les décombres du punk finissant, les groupes français se sont contentés bien souvent de les imiter sans innover. Ainsi le groupe Indochine ne propose-t-il, en matière d'art capillaire, qu'une pâle copie de ses maîtres : mulettes fades et vulgaires, bouillonnés trop sages, permanentes au rabais. Cette approche de type "français moyen" sera hélas suivie par beaucoup d'autres groupes français, mais aussi parfois européens. Par charité, nous ne citerons pas leurs noms. 

 

10. La coupe "androgyne" façon Annie Lennox de Eurythmics

 

Annie Lennox

Source : pinterest.com

 

Annie Lennox a fait partie du groupe britannique Eurythmics, au côté de Dave Stewart (dont le look est lui aussi intéressant, même s'il n'en sera pas question ici). Annie a choisi de rendre hommage aux Yuppies triomphants des Eighties, ces jeunes loups aux dents longues, prêts à tout pour accumuler les millions de dollars sur leur compte en banque. Elle a choisi le costume sobre et gris du Golden Boy de la City, tout en se faisant couper les cheveux très court. Elle y ajouté une coloration couleur carotte, qui tranche avec la peroxydation blonde dominante dans les années 80, et peut-être aussi vue comme un hommage rendu au personnage de Ziggy Stardust de Bowie. Annie Lennox reprend aussi une recherche d'androgynie héritée du punk.  

 

Si vous avez aimé ce fabuleux article, n'hésitez pas à le partager à tous vos potes.

Partager

publié dans

mode

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^