Mode en ligne : les effets boulshit de Vinted dévoilés

Vinted : le boulshit de la mode en ligne fait scandale

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 21/09/2022 à 20:05
La mode en ligne façon vinted propose des milliers d'articles à des prix cassés.

Les Français aiment la mode en ligne. Il n'y a qu'à regarder les sommes colossales dépensées chaque saison pour avoir un aperçu de ce marché immense. En France, les grandes maisons de luxe vendent leurs articles à prix d'or. Chaque jour, des dizaines d'articles de sport partent entre les mains des Français. Tous les ans, des milliards d'euros sont dépensés pour s'habiller. Un enjeu économique tellement immense que des marchés parallèles ont vu le jour pour contrer l'inflation des prix. Ils s'appellent Vinted, Vente Privée ou encore videdressing, des références en matière de revente de vêtements d'occasion ou à prix cassé. Le problème, c'est que ces petits prix favorisent une surconsommation de mauvais goût. Déjà que la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde, elle n'améliore pas son image avec cet enjeu de la seconde main.

La mode en ligne d'occasion : le porte-monnaie ravi

La mode en ligne est devenue un marché à part entière. Le développement d'internet et des plateformes d'e-commerce y est pour beaucoup. La France possède un immense talent dans la création et la vente des produits que l'on connaît tous. Du sous-vêtement à la paire de chaussettes, en passant par la chemise ou le petit cardigan, tout est possible.

Les Français aiment la mode et se font plaisir à toutes les saisons. Avec l'inflation, les temps pour la dépense vestimentaire se crispent depuis quelques années déjà. Pour autant, la crise du vêtement n'est pas pour demain. D'abord, l'Hexagone connaît les priorités en matière de dépense. S'habiller en est une comme se loger ou se nourrir.

C'est pourquoi, avec le génie d'internet, les plateformes en ligne soucieuses de l'environnement surfent sur la vague. Elles proposent des ventes entre particulier, "un bon coin de la mode" qui a fait beaucoup d'heureux. En premier lieu le porte-monnaie. Ce marché de la seconde main propose un excellent panorama de la mode en France. En outre, il propose des milliers de produits qui transitent entre particuliers. Merveilleux au premier abord.

Sur le plan économique, les plateformes comme Vinted permettent de belles économies. En temps d'inflation, c'est une prouesse intellectuelle. Le problème, ce sont des effets nocifs que tout le monde connaît : prix bas égal surconsommation. C'est mathématique dans la tête des consommateurs.

Vinted Est Critiqué Malgré Son Modèle De Mode En Ligne D'occasion
Source : avis trustpilot

Marché de l'occasion rime avec surconsommation

Le marché de la seconde main dans la mode se porte bien. Portés par un espoir de prix bas sur des vêtements de marque, les consommateurs sont tombés dans la marmite magique. En effet, en ayant accès à des produits excellents à bas prix, la quantité l'emporte contre tous les autres paramètres à prendre en compte.

Chaque achat réalisé sur une plateforme comme Vinted génère du CO2 tout au long de la chaîne de commande et de livraison. En effet, depuis l'application jusqu'à la livraison, les petits grammes de dioxyde d'azote et de carbone font leur trajet. Bien entendu, il y a une pollution moindre car il n'y a pas de matière brute à produire. Cependant, la surconsommation amène forcément beaucoup de mauvais élèves à se questionner.

L'achat compulsif est roi pour les amateurs de mode sur ces plateformes. En outre, il est fort probable que le vêtement n'est qu'une durée de vie limitée dans le placard de son propriétaire. Ainsi, pour un seul et même vêtement, il peut y avoir un changement de propriétaire régulier. C'est ce que dénoncent beaucoup de consommateurs qui ont tourné le dos à Vinted.

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.

Laisser un commentaire

* Champs requis