Miss France : Sylvie Tellier met les points sur les « i » et tacle Geneviève de Fontenay

Sylvie Tellier fait des confidences assez surprenantes sur les raisons de son départ de Miss France !

Par Afir Modifié le 17/12/2022 à 00:34
Miss France Sylvie Tellier Met Les Points Sur Les I Avant Son Départ !
Miss France Sylvie Tellier met les points sur les i avant son départ !

Sylvie Tellier, ex-directrice générale de la société Miss France, revient dans les colonnes du Parisien sur les raisons de son départ, ainsi que sur l'avenir du concours.

Sylvie Tellier : elle réaffirme son avis sur les règles du concours Miss France

C'est bien connu, entre Sylvie Tellier et Alexia Laroche-Joubert, ce n'est pas le grand amour. Les deux femmes n'ont jamais caché leurs divergences à propos du concours Miss France. Celle qui a été à la tête de l'organisation pendant 15 ans animera, le 17 décembre, la 93ᵉ cérémonie. Cette soirée, qui aura lieu à Châteauroux (Indre), sera pour Sylvie Tellier la toute dernière.

Le 14 décembre, à quelques jours de l'élection, l'ancienne directrice générale de la société Miss France a accordé une entrevue pour le journal français Le Parisien. Dans les colonnes de ce média, elle revient sur les raisons principales de son départ. Mais aussi sur les nouvelles règles du concours. Surtout qu'à présent, il n'y a plus de limite d'âge. En effet, il est désormais possible pour les mères de famille d'y participer, de même que pour les candidates tatouées et les femmes transgenres. Sylvie Tellier, tous ces changements, elle les voit d'un mauvais œil, notamment l'inclusion des candidates transgenres. Selon elle, le public français n'est pas prêt à accueillir cette catégorie de femmes dans le concours Miss France.

"Je n’étais pas d’accord sur le changement de règles. (...) Je ne jugerai pas les nouvelles règles. Tout changement a du bon. Tu pars et tu te tais. Je ne suis pas une femme de conflit, mais de convictions", a-t-elle déclaré sans langue de bois.

Par ailleurs, elle a confié qu'elle n'était pas sereine lors du voyage de préparation organisé en Guadeloupe. "Je m’applique un droit de réserve, mais je ne dis pas que je ne me mords pas un peu les joues de temps en temps", a-t-elle révélé.

 "J'ai fait beaucoup de sacrifices"

Au cours de la même interview, l'ex-participante de Danse avec les Stars est revenue sur la conférence de presse qui a fait beaucoup parler sur la Toile à cause du bref accrochage qu'elle a eu avec Alexia Laroche-Joubert. "J'ai trouvé cela super qu'elle reconnaisse une erreur de sémantique en disant que je ne produisais pas l'émission alors que j'avais un regard artistique", réplique-t-elle.

Et d'ajouter : "Ce n’était pas une éruption volcanique de ma part, j’ai été vexée, car on travaille tous ensemble. (...) J’ai trop souffert avec Geneviève de Fontenay".

"C'est une grande productrice de télévision. On a des points communs : nous sommes deux femmes de caractère. J’ai passé 17 ans de ma vie à travailler pour Miss France, j’ai passé beaucoup de week-ends loin de ma famille, j’ai fait beaucoup de sacrifices. Et je suis contente que ce soit Alexia, avec son expertise des grandes émissions, qui protège ce programme", a-t-elle encore concédé, malgré les nombreux désaccords qu'elle a avec l'actuelle présidente de la société Miss France.

En ce qui concerne le choix de Cindy Fabre, la nouvelle directrice générale de la société Miss France, elle a assuré qu'elle n'y a pas du tout participé.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis