Choquant : 67% de la population mondiale aurait de l’herpès selon l’OMS !

Et si l’invasion mondiale de zombies commençait par une infection généralisée aux boutons de fièvre ?

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 31/12/2015 à 15:00
Femme Bouton Fievre Levre

Le monde entier aura-t-il de l'herpès un jour ? Etant donné qu'il est très contagieux et qu'il n'existe pas de traitement pour le guérir, l'herpès progresse à grand pas et touche chaque année de plus en plus de monde. Actuellement, entre 3,4 et 3,9 milliards d'êtres humains entre 0 et 50 ans seraient porteurs du virus, soit 67% de la population mondiale !

L'étude a été publiée dans PLoS ONE. L'OMS déclare qu'il est très important que les pays se remettent à informer sur les risques liés à l'herpès et sur l'utilisation du préservatif pour prévenir les risques.

L'herpès labial ou oro-labial est dû à un virus appelé HSV-1 et se propage lors des contacts bouche contre bouche ou, dans certains cas, par contact bucco-génital. C'est quand on a cet herpès que l'on dit "avoir des boutons de fièvre". Et c'est aussi celui-ci qui est le plus fréquent, puisqu'il touche les 2/3 de la population mondiale !

Il existe un second type d'herpès, l'herpès génital, dû au virus HSV-2. Celui-ci se transmet lors des relations sexuelles à travers le contact cutané. Le HSV-2 est dangereux car il augmente les risques de contracter le SIDA. Dans le monde, environ 417 millions de personnes entre 15 et 49 ans seraient atteintes...

L'herpès génital est un problème mondial majeur et pour la personne infectée, c'est une maladie très douloureuse.
Source de l'OMS

ado amoureux

Source photo : twitter

Les conditions de vie dans la majorité des pays en voie de développement se sont améliorées et les populations les plus durement touchées sont les adolescents, des pays du sud comme des pays du nord. C'est pour cela qu'il est fondamental d'éduquer sexuellement et d'informer sanitairement les jeunes populations afin qu'elles se protègent dès qu'elles deviennent sexuellement actives.

L'OMS préconise aux personnes atteintes d'herpès (du simple bouton aux plaques) d'éviter toute relation sexuelle le temps que les symptômes disparaissent. Il faut également utiliser un préservatif lors de chaque rapport sexuel.

Depuis quelques mois, les recherches pour un vaccin anti-herpès ont repris de plus belle : l'idéal serait de trouver une solution pour prévenir et guérir des deux virus (HSV-1 et HSV-2) en même temps. Ce serait un beau cadeau pour commencer l'année 2016 !

Cet article vous a convaincu ? Merci ! N'hésitez pas à le likez, le commenter et le partager à vos proches pour les prévenir. Sinon, tapez "Herpès" sur Google et laissez les images vous convaincre d'elles-même !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.