L’homme le plus sale du monde est décédé

Amou Haji est mort à 94 ans dans le village de Dejgah, dans la province de Fars, au sud de l’Iran

Louis Bouchard
Par Louis Bouchard Publié le 26/10/2022 à 08:48
Homme Le Plus Sale Du Monde

C'est la fin d'une longue et belle histoire. Ce mardi 25 octobre, "l'homme le plus sale du monde", de son vrai nom Amou Haji, est décédé a rapporté l'agence de presse Irna. Il était surnommé ainsi par les villageois  qui affirmaient qu’il ne se lavait pas depuis plusieurs décennies. Cependant,  l'agence indiqué que les gens di village avait réussi à le laver il y a quelques mois pour sa santé : "pour la première fois il y a quelques mois, des villageois l'avaient emmené aux toilettes pour se laver". 

Selon les proches d'Amou, l'iranien ne souhaitait pas prendre de bain par peur de "tomber malade". Une phobie de l'eau donc qui l'a accompagné et a créé sa légende. Une histoire qui avait été retracée en 2013 dans un documentaire appelé : "L'étrange vie d'Amou Haji". 

Lire aussi : Masazo Nonaka, l’homme le plus vieux du monde livre sa recette de longévité

Plus de 70 ans sans se laver

Toutefois, cette crainte de l'eau et cette impossibilité de se laver n'a pas rendu heureux Amou Haji. En effet, l'iranien a vécu sa vie couvert de cendres et de terre, à tel point qu'immobile, on pouvait le confondre avec une statue, rapportait il y a quelques années le Tehran Times. Tout cela l'empêchait d'avoir des relations avec les membres de son village, puisqu'il a vécu isolé et caché pendant des années. Selon certaines sources cela aurait été provoqué après avoir traversé certains revers émotionnels.

Toujours selon Tehran Times, on apprend que l'ermite ne se se nourrissait principalement que d'animaux morts. Ses préférés ? Les porcs épics ! Une alimentation peu diversifiée qu'il complétait par son habitude de fumer la pipe. Mais Amou n'est définitivement pas comme tout le monde puisqu'il ne mettait pas de tabac mais bien des excréments d'animaux séchés à la place ... Pourquoi pas !

Enfin, le média iranien précisait aussi qu'il buvait cinq litres d'eau par jour et se coupait les cheveux en les brûlant au-dessus d'un feu. On ne doute pas que cette technique lui assurait une coiffure incroyable. Ca c'est de la prise de risque !

Lire aussi : Il ne s'est pas lavé depuis 60 ans, Amoo l'homme le plus sale du monde.

Une vie de célibataire

Malheureusement pour lui, l'homme le plus sale du monde n'a pas connu son âme-soeur. En effet, les villageois assurent qu'il a vécu toute sa vie célibataire. Son hygiène l'empêchait forcément d'avoir des relations solides et son caractère était très réservé. Cependant, l'homme n'est jamais tombé malade et s'est toujours bien porté comme l'affirme l'agence de presse Mehr en 2014 : "Il n’est ni sensible au froid ni à la chaleur, n’a jamais été malade, et bien qu’il passe la majeure partie de la journée et de la nuit parmi les ordures et les animaux morts, les tests effectués sur lui montrent qu’il est en bonne santé. Lorsque des villageois avaient tenté de l’emmener se laver, en l’embarquant à bord d’une camionnette, il s’était enfui."

Louis Bouchard

Journaliste passionné de sport et de cinéma, je suis un éternel fan de Robin Williams. Écrire sur ce que j'aime est un plaisir, je ne demande qu'à vous le transmettre ! 

Laisser un commentaire

* Champs requis