Les meilleures improvisations au cinéma

Quand les acteurs partent dans leur délire, ça donne ça !

Louis Bouchard
Par Louis Bouchard Modifié le 28/09/2022 à 01:52
Club Du Joueur (1)

Vous ne le savez peut-être pas, mais certaines de vos scènes préférées au cinéma sont improvisées. Ces moments où les acteurs arrêtent de lire leurs textes pour laisser parler leur imagination donnent souvent des dialogues mémorables. Retour sur quatre improvisations qui ont marqué l'histoire du cinéma.

Batman : The Dark Knight - Heath Ledger

Résultat d’images pour joker heath ledger hôptial
Source : Comic Book Movie

On parle beaucoup du Joker de Joaquin Phoenix, mais en 2008 c'est Heath Ledger qui est dans le rôle et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a tout explosé. Et surtout dans une scène en particulier.

Alors qu'il quittait l'hôpital après un court mais sympathique entretien avec Harvey Dent, le méchant clown fait sauter l'hôpital de Gotham. Problème, toutes les dynamites ne démarrent pas. Tout d'un coup, le Jok commence à s'acharner sur le bouton … Jusqu’à ce que ça fasse boum. Terrifié après l'explosion, on voit le grand méchant du film qui revient tranquilou dans son bus, le soulagement du travail accompli. Ce sont ces petites touches qui ont fait du Joker d'Heath Ledger un personnage si marquant.

Will Hunting - Robin Williams et Matt Damon

Afficher l’image source
Source : Boston Magazine

Ici, on va parler du film qui a révélé Matt Damon et Ben Affleck : Will Hunting. Alors qu'il essaie d'expliquer au personnage de Matt Damon les imperfections géniales de l'amour, Robin Williams se lance dans un monologue totalement délirant où il raconte que sa femme pétait au lit, à tel point que ça le réveillait. 

Dans cette séquence, on voit les deux acteurs mourir de rire … Mais aussi le caméraman, puisque le plan ne cesse de bouger. Mais si les détails de l'amour se trouvent dans les imperfections, ces petits tremblements de la caméra donnent un charme fou à la scène. 

Le Loup de Wall Street - Matthew McConnaughey et Léonardo Di Caprio

Afficher l’image source
Source : everyeye.it

Matthew McConnaughey et Leo Di Caprio, comment faire mieux que ça sérieux. Nous sommes dans le Loup de Wall Street. Di Caprio joue alors un jeune trader qui vit son premier jour dans le monde de la finance. Pour fêter ça, son manager, joué par McConnaughey, l'invite au resto. Trois verres de Martini plus tard, McConnaughey se met à taper sur sa poitrine en fredonnant une musique bizarre. Sur la scène, on voit Di Caprio qui regarde la caméra en mode : "Mais qu'est-ce qu'il fait ?" Il croise alors le regard du réalisateur Martin Scorcese qui, d'un hochement de tête, lui dit : "Suis-le dans le délire." 

Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre - Edouard Baer

Afficher l’image source
Source : allocine.fr

On finit avec la dernière, la plus connue en France, la légendaire improvisation du roi de l'impro lui-même : Édouard Baer. Le monologue d'Otis dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre est un bijou d'imagination et on ne se lassera jamais de l'entendre. Ce qu'il faut également savoir c'est qu'Edouard Baer tient également des chroniques pour Radio Nova où il fait tout en impro. 

Beaucoup d'autres scènes légendaires proviennent de coup de génie. On peut évoquer la scène de De Niro reprise par Vincent Cassel "you're talkin to me ?", ou le coup de pression de Joe Pesci à Ray Liotta dans les Affranchis mais on parlera peut-être de ça dans un prochain article. Affaire à suivre ...

Louis Bouchard

Journaliste passionné de sport et de cinéma, je suis un éternel fan de Robin Williams. Écrire sur ce que j'aime est un plaisir, je ne demande qu'à vous le transmettre ! 

Laisser un commentaire

* Champs requis