3 300 ans plus tard, le visage du pharaon Toutankhamon a été reconstruit en 3D pour la première fois

3 300 ans après sa mort, Toutankhamon a enfin un visage réaliste !

Par Aylan-afir Publié le 09/01/2023 à 16:20
Notez cet article

Voilà exactement 100 ans que la tombe de Toutankhamon a été découverte. Afin de fêter dignement cet anniversaire, une équipe de scientifiques et d’artistes a procédé à la reconstruction en 3D du visage d'un des plus célèbres pharaons. Ce sont des centaines d’heures de travail qui ont été nécessaires, pour réaliser cette prouesse technique.

L’enfant roi 

C’est en 1922 que l’archéologue britannique Howard Carter fait la découverte du tombeau de Toutankhamon. Alors qu’il explore la vallée des Rois, Carter remarque un escalier creusé dans la pierre qui débouche sur un tombeau royal encore inconnu. Il s’agit bien de celui de l’enfant roi, Toutankhamon.

Rappelons que Toutankhamon est devenu roi de l’Égypte antique à seulement neuf ans. Son règne fut extrêmement court puisqu’il décédera, dans des circonstances inexpliquées, à seulement 19 ans. Ceci explique pourquoi nous ne savons que si peu de choses sur ce pharaon et sur l'histoire de son règne. Sans la découverte de son tombeau, Toutankhamon serait probablement dans les oubliettes de l’Histoire.

Lorsque Carter fait la découverte du tombeau, ce ne sont pas moins de 5 300 objets et œuvres d’art qu'il trouvera également. Ils servaient d'éléments d'ornement du tombeau. Le masque de Toutankhamon, à lui seul, est une pièce impressionnante en or massif de 9 kilos ! L’archéologue comprend alors l’importance de la découverte qu’il vient de réaliser. Au total, il aura fallu près d'une décennie pour répertorier et étudier la totalité du trésor du tombeau.

3 300 ans plus tard, Toutankhamon reprend vie !

En utilisant des procédés techniques dernier cri, des scientifiques s’attellent depuis des années à la reconstruction en 3D du visage de Toutankhamon. Christian Corbet, artiste de profession, a apporté son aide aux chercheurs. Pour ce faire, il a utilisé, comme base, des scans du crâne du pharaon réalisés par le Dr Andrew Nelson. “Nous sommes partis du modèle 3D du crâne, puis avons ajouté les couches de muscles et construit le visage. L'anatomie de son crâne a guidé la reconstruction faciale, donc je pense que c'est un aspect beaucoup plus réaliste que tout ce que nous avons vu dans le passé.

En utilisant cette reconstruction crânienne comme base de travail, Corbet a ensuite voulu donner un visage plus humain à Toutankhamon. "J'ai ensuite construit les muscles couche par couche jusqu'à ce que la reconstruction médico-légale soit terminée. La sculpture médico-légale était basée sur la science du crâne, et les marqueurs de tissus et chacune de leurs mesures étaient basés sur un sujet masculin égyptien moyen. Il n'y a pas nécessairement de licence créative ici. Chaque étape a également été photographiée pour prouver le réalisme de mon travail.” C’est en ces termes que l’artiste explique les différentes étapes de la réalisation de son œuvre.

Il a ensuite fallu donner un visage plus réaliste à la momie. Concernant cette étape, Corbet admet n’avoir eu d’autre choix que son imagination à certains moments. "J'ai été autorisé à être un peu plus créatif et à ouvrir les yeux, à incliner les yeux et peut-être à ajouter un petit lifting des lèvres. Mais encore une fois, il n'y a pas eu de fabrication de fonctionnalités.” Le travail de reconstruction faciale en 3D, entrepris par Corbet, affiche un résultat surprenant. Bluffant par son réalisme, il laisse entrevoir les possibilités qu’offre ce type de technologie dans le design en 3D.

Laisser un commentaire

* Champs requis