Le respirianisme : pourquoi ce mouvement sectaire, de plus en plus populaire en France, inquiète ?

Cette pratique sectaire compte un nombre croissant d’adeptes en France et à travers le monde.

Par Afir Publié le 21/01/2023 à 12:00
Le respirianisme : pourquoi ce mouvement sectaire, de plus en plus populaire en France, inquiète ?
Le respirianisme : pourquoi ce mouvement sectaire, de plus en plus populaire en France, inquiète ?

Le respirianisme est une pratique sectaire qui compte un nombre croissant d’adeptes en France et à travers le monde.

Est-ce dû à l’époque que nous vivons ? Lors d’un sondage mené par Odoxa en 2020, seuls 13% des Français se disaient confiants pour l’avenir. Nous trouvons des chiffres similaires dans la plupart des pays occidentaux. La perte des repères et le manque de foi en l’avenir expliquent peut-être pourquoi de plus en plus d’individus décident de se tourner vers le mysticisme et le chamanisme. Le respirianisme s’inscrit dans cette mouvance.

Vivre en ne se “nourrissant” que d’air

Être respirien, c’est d’abord croire fermement que l’on peut tout à fait vivre sans boire ni manger, et ce, pendant des années. Cette pratique trouve ses racines dans des écrits anciens et en la croyance en certaines figures, souvent religieuses. C’est ainsi que les respiriens adulent, par exemple, Lidwine de Schiedam, Sainte catholique hollandaise du XVᵉ Siècle qui aurait survécu durant de longues périodes de sa vie sans se nourrir. Elle n’avait apparemment besoin que de sa foi catholique pour survivre. Prahlad Jani fait aussi partie des idoles des respiriens. Cet Indien, mort en 2020, clamait haut et fort ne pas s’être nourri pendant 80 ans.

Cette pratique pourrait prêter à sourire si elle ne comptait pas autant d’adeptes à travers le monde. On estime à 40 000 le nombre de respiriens à travers le monde. On pense que ces chiffres sont très largement sous-estimés et il est difficile d’estimer le nombre des respiriens. Sur TikTok, le hashtag #prana, compte plus de 85 millions de vues à ce jour ! Rappelons, à toute fin utile, que la science estime qu’un individu ne peut survivre que 60 jours sans manger. Ce chiffre peut monter à 85 jours dans des cas exceptionnels.

Une pratique très populaire en France

Ce sont tout de même 400 de ces respiriens qui résident sur le sol français, soit 1% des pratiquants seraient donc d’origine française. La gourou française du respirianisme, qui est, en fait, Australienne, se nomme Ellen Greve. Elle préfère toutefois se faire appeler Jasmuheen. Elle affirme n'avoir rien mangé depuis maintenant 29 ans.

Ellen Greve est apparue, il y a quelques années, dans une émission de télé-réalité australienne. Elle fut mise au défi de démontrer ses aptitudes de respirienne. L’émission a été malheureusement interrompue au bout de 4 jours, suite à la recommandation d’un médecin. La pauvre femme souffrait, en effet, de déshydratation avancée, après 4 jours de jeûne en forêt.

Le respirianisme serait officiellement responsable de 7 morts à travers le monde à ce jour. La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a rédigé un rapport de 200 pages au mois de novembre 2022. Elle y dénonce "l'accroissement inédit des agissements à caractère sectaire” en France. De 2015 à 2020, ces agissements ont augmenté de 50%. Elle s’inquiète des conséquences tragiques de cette pratique  “privant l’individu d’aliments, [...] et qui peut se retrouver particulièrement vulnérable en raison de l’affaiblissement de son corps et donc de son esprit.”

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis