L’âge de départ à la retraite pourrait passer à 67 ans, selon les professions

L’âge légal de départ à la retraite pourrait, selon les différentes professions, passer a 67 ans très prochainement.

Par Afir Publié le 09/01/2023 à 14:24
L'âge De Départ à La Retraite Pourrait Passer à 67 Ans, Selon Les Professions
L'âge de départ à la retraite pourrait passer à 67 ans, selon les professions

Il s’agit de la réforme phare voulue par Emmanuel Macron depuis sa première élection au poste de président de la République, en 2017. Il avait déjà affirmé vouloir modifier l’âge de départ à la retraite et supprimer les régimes spéciaux de retraite.

Face à la levée de boucliers suscitée par cette annonce en 2017, le président n’a eu d’autre choix que de repousser la mise en œuvre de cette réforme. Elle revient aujourd’hui à l’ordre du jour et prend en compte votre année de naissance dans la détermination de votre âge de départ à la retraite.

Une réforme jugée indispensable

Emmanuel Macron avait déjà annoncé, en 2017, l’importance de la réforme des retraites à venir. Il la jugeait indispensable afin d’équilibrer les comptes de la sécurité sociale française. L'augmentation constante de la part des retraités au sein de la population active met à mal ces derniers. Le président de la République n’en démord pas. “Cette année sera en effet celle d’une réforme des retraites qui vise à assurer l’équilibre de notre système pour les années et décennies à venir”, a-t-il ainsi déclaré. Il a également rappelé que les Français partaient à la retraite beaucoup plus jeunes que les autres citoyens européens.

La Première ministre, Elizabeth Borne, a, pour sa part, affirmé que le projet de loi relatif à la réforme des retraites serait présenté devant l’Assemblée nationale le 10 janvier 2023. Après avoir consulté les différents partenaires sociaux, il a été décidé que les personnes nées après 1973 verraient les conditions de leur retraite évoluer suite à l’adoption de cette loi.

Elizabeth Borne anticipe la future impopularité de cette loi et tente d’éteindre les premières braises : "Je le dis clairement : nous n’irons pas au-delà des 43 ans de cotisation prévus dans la réforme Touraine pour avoir une retraite à taux plein. Personne ne devra travailler 47 ou 48 ans. L’âge d’annulation de la décote (…) ne bougera pas, il restera à 67 ans.”

L’âge pivot 

Après avoir longuement négocié avec les syndicats les plus influents, le gouvernement a décidé que seules les conditions de retraite des individus nés après 1973 devraient changer. Si vous êtes né en 1973 ou plus tard, vous pourrez, en effet, partir à la retraite dès l’âge de 61 ans. Pour ce faire, il vous faudra justifier d’une longue carrière. Ceux qui ont commencé à travailler à 18 ans auront cotisé 43 ans (soit 172 trimestres). Ils pourront ainsi bénéficier d’une retraite anticipée à 61 ans. De même, si vous avez entamé votre vie professionnelle à 21 ans, votre âge de départ à la retraite sera de 64 ans.

Concernant celles et ceux qui ont commencé leur carrière professionnelle à un âge plus avancé, l’âge de départ à la retraite sera donc mécaniquement repoussé. Il pourrait atteindre les 67 ans pour un individu ayant commencé à travailler à 24 ans ou plus. Cet âge reste, cependant, l’âge maximal de départ à la retraite, et ce, indépendamment de votre nombre d’années de cotisation. Ainsi, que vous ayez commencé à travailler à 25 ou à 28 ans, vous n’aurez jamais à cotiser plus de 43 annuités. Votre âge de départ à la retraite ne pourra donc jamais dépasser les 67 ans.

Les oppositions et les syndicats ont déjà fait savoir qu’elles feraient tout pour empêcher la signature de ce texte. Voilà qui promet un contexte social assez explosif au cours des mois à venir. Fidèle à lui-même, Emmanuel Macron affirme vouloir aller au bout de cette réforme, "quoi qu'il en coûte".

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis