La fin de cette planète sera-t-elle similaire à celle de la planète Terre ?

Le rapprochement de la planète Kepler-1658b de son étoile causera bientôt sa désintégration. En sera-t-il de même pour la Terre ?

Par Afir Publié le 22/12/2022 à 18:04
La Fin De Cette Planète Sera T Elle Similaire à Celle De La Planète Terre
Source : archives.beninwebtv.com

C'est une première pour les astronomes : une planète en dehors du système solaire se rapproche de manière significative de son étoile. Ce phénomène n'est pas méconnu, mais c'est bien la toute première fois qu'il se produit sous nos yeux. Cet événement rarissime fait alors l'objet d'une étude, qu'on peut lire dans la revue "The Astrophysical Journal Letters".

Mais quelles sont les conséquences ? Pourrait-on s'attendre à un avenir similaire pour la planète Terre ? Détails sur ce fait qui pourrait bien mettre un terme à la vie humaine.

Kepler-1658-b : l'exoplanète risque d'entrer en collision avec son étoile

Selon une étude, Kepler-1658-b est menacée de désintégration. Il faut savoir que cette planète se situe à plus de 2 600 années-lumière de la terre. Sa particularité est qu'elle ne fait pas partie du système solaire. En effet, il s'agit d'une exoplanète, qui orbite autour de son étoile, la Kepler-1658.

D'ailleurs, c'est bien la seule planète qui tourne autour de cette étoile vieillissante. En ce qui concerne sa taille, il faut savoir que la Kepler-1658 est aussi imposante que la planète Jupiter. Mais pour ce qui est de la température, elle la bat à plate couture. En effet, l'exoplanète est bien plus chaude, étant donné que la distance qui la sépare de son étoile représente à peine un huitième de celle qui sépare la nôtre de Mercure.

De ce fait, il a été conclu qu'il fallait à la Kepler-1658-b moins de 72 heures pour faire le tour de son étoile. Et a en croire une étude, cette durée recule de 131 millisecondes chaque année.

Est-ce le même destin qui attend la planète Terre ?

Selon cette étude récente, tout porte à croire que la planète Kepler-1658-b va bientôt disparaître. "A ce rythme-là, la planète va entrer en collision avec son étoile dans moins de 3 millions d'années".

Cela s'explique par la diminution de l'orbite de l'exoplanète, causé par le phénomène qu'on nomme "force de marée". Il s'agit en fait de la gravité exercée par la Lune sur plusieurs points de la terre, qui, aujourd'hui, est similaire à celle qu'exerce l'étoile vieillissante. Elle est d'ailleurs dénommée ainsi à cause de sa taille, qui ne fait qu'accroître, ainsi qu'à cause de sa brillance.

Suite à cette étude, les astronomes semblent inquiets pour l'avenir de la Terre, qui pourrait subir le même sort. "La mort d'une planète provoquée par une étoile est une destinée qui attend de nombreux mondes et pourrait être l'adieu ultime de la terre dans des milliards d'années, à mesure que notre soleil évoluera", craint-on.

Selon les astronomes, le soleil va grossir d'ici 5 milliards d'année et devenir, ce qu'ils ont appelé une "géante rouge". Avec l'effet des forces des marées, la distance qui sépare la Terre du soleil deviendra alors plus courte. Cependant, cette théorie n'est pas encore confirmée. En effet, une perte de la masse du soleil pourrait se produire, ce qui va créer un équilibre et sauver la planète bleue. "Le destin ultime de la Terre demeure flou", soulignent les astronomes.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis