La femme qui avait épousé une poupée de chiffon est victime d’adultère !

Alors qu’elle prenait soin de son fils, également une poupée de chiffon, le mari de cette femme a été surpris en plein adultère.

Par Afir Publié le 26/12/2022 à 17:05
La Femme Qui Avait épousé Une Poupée En Chiffon Est Victime D'adultère
Source : thescottishsun.co.uk

Il y a quelque temps, Meirivone Rocha Moraes, une femme de 37 ans originaire du Brésil, a secoué la Toile avec une annonce très particulière. La trentenaire est tombée amoureuse de Marcelo. Rien d'anormal jusque-là, sauf que Marcelo n'est pas vraiment un homme. Mais une... poupée en chiffon fabriquée par sa mère.

Après une "intense passion", elle décide de l'épouser. Leur mariage fut grandiose. Il a été marqué par la présence de plus de 250 invités. Mais l'histoire de la Brésilienne ne s'arrête pas là. Cette union donne naissance à un "petit garçon", également une poupée de chiffon.

Mais à l'approche de leur premier anniversaire de mariage, tout bascule. Un ami de la jeune maman "surprend Marcelo au bras d'une autre femme".

Le couple fait désormais chambre à part

Active sur les réseaux, Meirivone Rocha Moraes dit à ses abonnées sur TikTok qu'elle ne dormira plus aux côtés de son mari dorénavant. Victime d'adultère, la jeune femme s'effondre.

"Je l'ai appris par un ami. Au début, je pensais qu'il mentait, mais ensuite j'ai regardé son téléphone et j'ai vu les conversations qui m'ont confirmé qu'il me trompait. Il n'arrêtait pas de tout nier et disait qu'il m'aimait beaucoup, en plus de demander pardon et de pleurer énormément", a-t-elle raconté à ses abonnés.

Il faut croire qu'elle avait une confiance aveugle en sa poupée de mari. Selon elle, "il est très amoureux et regrette son geste", mais la jeune femme de 37 ans ne comptait pas lui pardonner aussi facilement. Il fallait le confronter. En abordant le sujet, une énorme dispute éclata entre le "couple" sous les yeux de leur "enfant".

Exposer son petit à la violence, c'est quelque chose que Meirivone ne tolère pas. "La dispute était horrible et il a effrayé notre fils qui s'est mis à pleurer. J'ai crié : 'tu vois ce que tu as fait ?' Je lui ai demandé qui était la femme, mais il n'a pas répondu", a-t-elle confié. 

Elle avoue que cette "triste nouvelle" l'a poussée à envisager la séparation. Mais pour le bonheur de son "fils", qu'elle a nommé Marcelinho en hommage au père, elle a décidé de passer outre cette histoire.

Elle décide de pardonner

Après avoir appris que son mari, une poupée de chiffon, entretenait une relation extraconjugale, Meirivone avait d'abord envisagé de le mettre à la porte. Cependant, elle s'est vite ravisée "pour le bien de (sa) famille". Elle estime que ses "enfants" doivent grandir aux côtés de leur "père" dans une famille unie et aimante.

Elle avoue également avoir toujours des sentiments pour Marcelo, dont elle ne pourrait pas se passer. "Je voulais le mettre à la porte, mais notre bébé grandit, et à ce stade, son père lui manquerait beaucoup. De plus, l'amour que je ressens pour lui m'a permis de lui pardonner. Je ne pense pas que je pourrais vivre sans mon mari", confie-t-elle encore.

Dans la section commentaires, de nombreux followers de la Brésilienne lui témoignent leur soutien. Une de ses abonnées lui a même suggéré d'avoir "une conversation sérieuse avec Marcelo afin de surmonter cette mauvaise passe".

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis