La compagne du célèbre parfumeur Jean-Claude Guerlain condamnée pour violences conjugales

Le célèbre parfumeur Jean-Claude Guerlain, âgé de 86 ans, a été victime de violences conjugales.

Par Afir Modifié le 19/01/2023 à 14:30
Le Célèbre Parfumeur Guerlain Battu Par Sa Femme
Le célèbre parfumeur Guerlain battu par sa femme

Un nouveau scandale vient secouer le monde du luxe. Il s’agite d’une affaire de violences conjugales. La femme du célèbre parfumeur Jean-Claude Guerlain vient d’être reconnue coupable de conjugales sur son conjoint. Rappelons qu’en France, les violences conjugales touchent près d’un million de personnes chaque année.

Harcèlement et violences volontaires

On a parfois tendance à l’oublier, mais les violences conjugales peuvent également concerner les hommes. Moins souvent victimes que les femmes, les hommes n’osent généralement pas briser le silence. Or ce phénomène est une réalité, comme tend à le rappeler l’affaire Guerlain. Le parfumeur de renom souffre de la maladie d’Alzheimer. En plus de cette maladie accablante, il a été victime de violences et d'abus de faiblesse de la part de son épouse.

Le milliardaire n’étant plus maître de ses facultés mentales, c’est son fils, Stéphane, qui a porté plainte contre la compagne de son père. Il a remporté ce procès et obtenu la condamnation par la justice de Kirsten Kragh Michelsen. Le tribunal de Versailles l'a, en effet, reconnue coupable de “violences volontaires sur personne vulnérable”. 

Il faut dire que la guerre entre le fils et la belle-mère ne date pas d’hier. Stéphane s’était déjà publiquement opposé au mariage de son père en 2020 avec la nutritionniste de 64 ans. Il y a une année, Michelsen faisait ces déclarations contre son beau-frère : “C’est très dangereux pour moi en ce moment. Je suis à la gendarmerie une fois par semaine pour déposer des mains courantes, il m’a même enfermée dans la cuisine dernièrement, il se passe des choses très bizarres”.

Michelsen a été également jugée coupable de harcèlement moral sur une employée de maison, Faouzia M. Cette dernière affirme que Kirsten Kragh Michelsen “l’empêchait de faire son travail.” Elle soutient qu'elle “aurait également critiqué sa cuisine et joué sur sa peur des rats”, rapportent nos confrères du Huffington Post. La prévenue a été jugée et reconnue coupable de l’ensemble des faits qui lui étaient reprochés.

Une condamnation ferme

Kirsten Kragh Michelsen avait été jugée en première instance pour "délaissement d’une personne incapable de se protéger". Un médecin avait, alors, constaté chez Jean-Claude Guerlain des irritations qui pouvaient s’expliquer par un manque de soins. Le tribunal de Versailles l'a relaxée dans un premier temps, estimant que Michelsen avait pu “faire entrave aux soins", mais que “cette entrave ne constitue pas le délit de délaissement", rapportait l'OBS.

En appel, la justice l'a reconnue coupable des violences que le fils Guerlain l'accusait de faire subir à son père. Elle écope d’une peine de 4 mois de prison avec sursis. Elle doit également verser une amende de 3 000 euros de dommages et intérêts à Stéphane Guerlain. Michelsen doit s'acquitter d'une autre amende de 2 000 euros d’indemnités à l’employée de maison, Faouzia M. pour préjudice moral.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis