Jean-Marc Morandini : reconnu coupable, il est condamné pour « corruption de mineurs »

A la suite des accusations de corruption de mineurs portées à l’encontre du présentateur Jean-Marc Morandini, le verdict a été rendu le 5 décembre 2022.

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 06/12/2022 à 13:12
Jean-Marc Morandini Reconnu Coupable, Le Présentateur A été Condamné Pour Corruption De Mineurs
Crédit photo : Cnews
Jean-Marc Morandini porte plusieurs casquettes. Il est journaliste, animateur de radio, présentateur télé et producteur. Depuis 2016, il est sous le coup de plusieurs accusations dans des affaires de moeurs. En octobre 2022, il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Paris, à la suite des accusations de corruption de mineurs portées à son encontre. Le verdit a été rendu par le tribunal correctionnel de Paris le 5 décembre.

Des faits datant de 2016

Il est nécessaire de rappeler que cette affaire est liée à des faits qui se seraient déroulés en 2016 et en 2009. Les plaintes ont été émises par plusieurs adolescents. Deux adolescents de 15 ans auraient reçu des messages à caractère sexuel envoyés par le présentateur télé, tandis que ce dernier aurait demandé à un adolescent de 16 ans de se déshabiller et de se masturber au cours d'un casting organisé au sein de son domicile, en 2009. Pour se défendre, Jean-Marc Morandini avait alors plaidé la "maladresse". Il avait également déclaré qu'il avait fait preuve d'"humour" ou d'"imprudence". "On est dans le virtuel, pour moi il n'y aucune volonté de rencontre", avait-il déclaré au sujet de l'envoi de messages, alors que des faits graves lui étaient reprochés.

En 2016, plusieurs victimes présumées avaient témoigné, évoquant les demandes de Jean-Marc Morandini lors de leurs échanges. L'un des plaignants avait tout d'abord déclaré qu'il avait reçu des messages à caractère sexuel via Twitter. Il s'était toutefois désisté et avait choisi de retirer sa plainte. Un autre plaignant avait, quant à lui, évoqué  les propositions sexuelles qu'il aurait reçues alors qu'il participait à un casting mené par Jean-Marc Morandini. Le producteur aurait alors organisé un casting dans le cadre de la production du remake du film américain Ken Park.

Le Parisien avait exposé cette affaire à l'époque et avait révélé que le jeune homme en question aurait été "invité" à se dénuder et à simuler une scène de masturbation. Jean-Marc Morandini avait affirmé qu'il ne se souvenait pas de ces événements après avoir été placé en garde à vue.

Le verdict est tombé

L'animateur était convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris le 24 octobre dernier. Il devait répondre des accusations de "corruption de mineurs" portées contre lui en 2016. Aurélien Brouillet était le procureur chargé de porter cette affaire. Au cours du procès, il a déclaré que Jean-Marc Morandini avait fait "basculer la vie de ces enfants". Il a également noté que l'animateur ne semblait avoir fait preuve "d'aucune prise de conscience" depuis le début de cette affaire.

A l'issue des délibérations, le verdict a été rendu par le tribunal le 5 décembre 2022. Jean-Marc Morandini, absent lors de l'audience, a été reconnu "coupable de l'ensemble des faits qui lui sont reprochés". Il a été condamné à un an de prison avec sursis probatoire de 2 ans pour corruption de mineurs. Il a également écopé d'une obligation de soins, ainsi que d'une inscription au FIJAIS (fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes). Un jugement qualifié de "sévère" par les avocates du présentateur qui entendent faire appel à la décision, selon Le Parisien. Morandini continue de contester les faits qui lui sont reprochés. Cette demande en appel rétablit la présomption d'innocence de l'accusé. 

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis