Italie : une femme morte accouche d’un bébé… dans sa tombe !

Une tombe médiévale a été retrouvée en Italie avec, à l'intérieur, le squelette d'une femme et les ossements d'un fœtus entre les jambes.

Par Inès Modifié le 18/03/2023 à 08:01
Italie : une femme morte accouche d'un bébé... dans sa tombe !
Italie : une femme morte accouche d'un bébé... dans sa tombe !

Une équipe d'archéologues a mis la main sur une tombe datant du VII ou du Vlll siècle après J.C, en Italie. Une découverte surprenante qui date de 2010.

À l'intérieur se trouvait le corps d'une femme, qui, selon les recherches, était décédée avant d'avoir mis au monde son bébé. Ce qui corrobore cette hypothèse, ce sont les os du fœtus retrouvés entre ses jambes et mêlés à son bassin.

Une trouvaille intrigante

Cette découverte, faite à Imola, dans le nord de l'Italie, a intrigué les chercheurs. La tombe ne contenait pas que des ossements d'une femme et de son bébé. Les scientifiques ont également constaté une blessure au niveau du crâne de la maman. Ce n'est qu'en février 2018 que l'analyse de cette trouvaille a été terminée. Selon les résultats des recherches de l'université de Ferrare et de Bologne, l'âge du décès de la femme est estimé de 25 et 35 ans.

En ce qui concerne le fœtus, il devait avoir environ 38 semaines, à se fier à la taille de son fémur. Selon les scientifiques, le positionnement du bébé porte à croire qu'il allait venir au monde. Ils expliquent que sa tête et ses bras étaient en dessous de la cavité pelvienne, tandis que le reste du corps était encore à l'intérieur.

Ce phénomène rare est ce qu'on appelle l'expulsion fœtale post-mortem, aussi connu sous le nom de « naissance de cercueil ». Le corps de la maman aurait éjecté celui du bébé alors qu'elle était six pieds sous terre. Mais il faut dire que ce cas surprenant a une explication scientifique. « Au décès d'une femme enceinte, le gaz de décomposition s’accumule dans le corps », rappelle l'archéologue Siân Halcrow de l’Université d’Otago (Nouvelle-Zélande). C'est justement cette accumulation de gaz qui aurait forcé le corps à expulser le bébé.

Quelle est la cause du décès de la mère ?

Après avoir expliqué les raisons de la présence des ossements du fœtus entre les cuisses de la mère, les chercheurs ont tenté de déterminer les causes du décès de celle-ci. Comme cité plus haut, son crâne présente une blessure. Elle se trouve sur la partie supérieure du front et mesure environ 5 millimètres de diamètre.

D'après les spécialistes, cette lésion a résulté d'une trépanation qu'avait subie la mère avant son décès. Il s'agit d'une intervention chirurgicale ancienne qui consiste à pratiquer un trou circulaire sur n'importe quelle partie du corps. Pour le cas de cette femme, la trépanation devait permettre de lui extraire une tumeur logée dans son cerveau. En effet, les analyses des chercheurs portent à croire que la femme souffrait de pré-éclampsie, une maladie qui survient pendant la grossesse. Elle se traduit essentiellement par l'élévation de la pression artérielle intracrânienne, ce qui peut provoquer des convulsions.

« Parce que la trépanation était autrefois utilisée dans le traitement de l’hypertension pour réduire la pression artérielle dans le crâne, nous avons émis l’hypothèse que cette lésion pourrait être associée au traitement d’un trouble de grossesse hypertensive », expliquent les scientifiques. Malheureusement, cette intervention n'aura pas permis de sauver la vie de la maman ni celle de l'enfant.

Passionnée d'art, de pâtisserie, mais surtout de rédaction, je traite de nombreux sujets d'actualité parfois sérieux, souvent hilarants. Avec moi, découvrez le quotidien des stars, pleins d'astuces beauté et des conseils pour rester en bonne santé !

Laisser un commentaire

* Champs requis