Inflation : quel salaire minimum faut-il percevoir pour bien vivre en France ?

Le coût de la vie augmente sous le poids de l’inflation. Combien faut-il gagner chaque mois pour vivre correctement en France ?

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 25/01/2023 à 19:37
Inflation Quel Salaire Minimum Faut Il Percevoir Pour Bien Vivre En France
Crédit photo : Pixabay

Selon les estimations, l’inflation a atteint 5,9% en 2022. Les prix ont considérablement augmenté, qu’il s’agisse d’alimentation, de carburant ou d’énergie. Cette hausse a un impact la qualité de vie des Français qui doivent faire des choix drastiques, en fonction de leurs moyens. Quels sont les réels besoins financiers des particuliers à l’heure actuelle. Quel salaire faut-il toucher pour pouvoir vivre correctement en France ?

Une estimation économique

Pierre Concialdi est chercheur à l’institut de recherches économiques et sociales (Ires). L’économiste a effectué des calculs afin de déterminer le salaire minimum qu’il faut percevoir pour vivre de manière décente en France. Selon lui, celui-ci est complètement au-dessus de celui "que l'on peut raisonnablement supposer que les ménages ont la capacité de participer effectivement à la vie sociale sans risque de connaître d’importantes privations”.

Pour être précis, le chercheur a effectué une distinction nécessaire. En effet, il ne faut pas assimiler salaire nécessaire et seuil de pauvreté. Il a ajouté que vivre “décemment” correspond au fait de pouvoir se payer des vacances ou des sorties culturelles (sorties ciné, théâtre, musées…). Sur cette base, Pierre Concialdi a évalué que le salaire nécessaire pour qu’une personne célibataire puisse s’assurer une vie correcte est d’environ 1630 euros net par mois. Si l’on tient compte de l’inflation, ce salaire s’élève à 195 euros de plus qu’en 2014. Pourtant, le salaire minimum garanti en France est bien inférieur à cette somme. Il faut savoir que le SMIC est évalué à 1 353,07 € nets par mois, selon le site service-public.fr

Les ménages modestes impactés

Il est clair que ce salaire “nécessaire” devient plus important pour un foyer composé de plusieurs personnes. En effet, si vous vivez en couple et avez deux enfants, il est préférable de gagner 3744 euros par mois pour maintenir un train de vie correct, sans privations. Pour une personne retraitée vivant seule, il est recommandé de percevoir 1836 euros par mois, tandis que cette somme s’élève à 2540 euros pour un couple de retraités. Si vous vivez en couple, il est nécessaire de cumuler 2273 euros par mois, tandis que cette somme augmente jusqu’à 3003 euros pour une famille monoparentale. L’économiste a toutefois remarqué que “les budgets de référence augmentent plus vite que l’inflation”.

En tenant compte des salaires réellement perçus par les ménages, l’économiste a constaté qu' un peu plus d’un tiers d’entre eux (34 à 35 % environ) disposent de ressources salariales insuffisantes pour accéder à un niveau de vie minimum décent. Il n’est pas difficile de constater que ces bouleversements économiques ont un impact direct sur la vie des foyers les plus modestes. Pierre Concialdi en est donc arrivé à la conclusion suivante : “cette situation exacerbe les difficultés quotidiennes de vie des ménages les plus modestes qui parviennent de plus en plus difficilement à joindre les deux bouts”. Une question se pose donc. Comment va évoluer la situation dans les jours à venir ? Va-t-elle s'améliorer ou s'aggraver. Affaire à suivre !

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis