Indochine : le groupe menace d’annuler sa participation au festival Les Déferlantes

Pour le groupe Indochine, il y a certains principes auxquels on ne peut déroger. Les artistes menacent d’annuler leur participation au festival Les Déferlantes pour la raison exposée dans cet article.

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 09/01/2023 à 16:46
Indochine Le Groupe Menace D'annuler Sa Participation Au Festival Les Déferlantes
Crédit photo : RTL/Twitter @indochinetwitt

Le groupe Indochine compte plusieurs décennies d'existence. Et le succès est toujours au rendez-vous. En effet, 41 ans après leur tube L'Aventurier, le groupe français est à l'affiche du festival Les Déferlantes, programmé au mois de juillet 2023. Cependant, leur participation est remise en cause pour une raison particulière. Ils ont expliqué leurs griefs dans un communiqué relayé sur Twitter le 7 janvier.

Indochine : plus de 4 décennies de carrière

Depuis 1982, Indochine a connu des hauts et des bas. Après un passage à vide dans les années 90, le groupe a renoué avec le succès en 2002. En effet, c'est à cette époque qu'ils ont sorti leur album Paradize, porté par le single J'ai demandé à la lune. Ce morceau a été un véritable tube. Ils ont ensuite sorti un dixième et dernier album, nommé 17, en 2017. Indochine a continué à se produire sur scène lors de divers concerts et festivals au cours de cinq dernières années. Il devait renouveler l'exercice lors du festival Les Déferlantes, en juillet 2023. Mais un fait nouveau risque de changer la donne.

En effet, le lieu initial du festival était Argelès-sur-Mer. Cependant, il a été modifié. L'événement devrait se dérouler à Perpignan dorénavant. Et ce changement de programme n'est pas du tout du goût du groupe.

Une commune régie par un conseil RN

Il faut savoir que Perpignan est une commune dirigée par Louis Aliot. Le maire est affilié au groupe politique Rassemblement national (RN). Vendredi 6 janvier 2023, le premier édile accueillait la nouvelle de ce déplacement de festival avec un œil enthousiaste. Au micro de France Bleu Roussillon, il s'est réjoui de "l'arrivée d'un évènement majeur" dans la ville de Perpignan.

Le groupe Indochine ne voit pas les choses du même œil que le maire de Perpignan. Ils sont même en total désaccord avec cette idée. Ils l'ont fait savoir en poussant un véritable coup de gueule sur le réseau social bleu. "Hier matin, nous avons été mis devant le fait accompli, que le festival Les Déferlantes, où nous sommes programmés le 8 juillet, se déplaçait à Perpignan au lieu du site initialement prévu… Hier soir, le maire RN de Perpignan a tweeté qu’il était heureux d’accueillir le Festival Les Déferlantes… ". Ils ont ensuite précisé qu'ils demandaient "à la direction des Déferlantes de déplacer leur festival, faute de quoi, ils annuleront leur venue".

Une couleur politique qui ne leur convient pas ?

Louis Aliot a rapidement supprimé le post qu'il avait partagé sur Twitter. Mais le groupe Indochine n'en démord pas. Il semblerait que la couleur politique de la ville de Perpignan soit la cause principale du problème. Le post d'Indochine a provoqué de nombreuses réactions de la part des internautes. "On voit l'impartialité chez Indochine avec leurs combats à deux balles", "Il n’y a aucune concession à faire avec l’extrême droite (...) On ne sympathise pas avec l’extrême droite. On doit faire bloc et les combattre ! J’espère que d’autres artistes vont faire pareil", "Vous êtes gênants", a-t-on pu lire en commentaires du post. Les avis sont donc mitigés. Le groupe, quant à lui, reste campé sur ses positions. Participeront-ils aux Déferlantes, au final ? Réponse cet été !

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis