L’histoire incroyable d’une maman qui raconte : « Je sais ce qui cause l’autisme »

Un récit émouvant et plein d’amour entre une maman et son fils autiste…

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 13/06/2015 à 17:54
Autisme Belle Histoire Bannnn
"La semaine dernière, je surfais sur Internet et je suis tombée sur un titre d'article qui proclamait que l'autisme et la circoncision étaient liés. Je n'ai pas pu m'empêcher. J'ai éclaté de rire."

J'ai déjà tout lu sur les causes de l'autisme, comme par exemple (dans le désordre) :

L'autisme est causé par le mercure.

L'autisme est causé par le plomb.

L'autisme commence à cause de faibles liens maternels.

Certains pesticides peuvent déclencher l'autisme.

Le plastique.

Le gluten aggrave le trouble du spectre de l'autisme.

Les personnes autistes devraient manger plus de fraises.

Inhaler trop de gaz de pots d'échappement peut conduire à l'autisme.

Les produits chimiques présents sur les objets avec antiadhésifs peuvent provoquer l'autisme.

La référence sur le lien entre la mère et son enfant est douloureuse pour moi. C'est la vérité dans mon cas, j'ai eu du mal à me connecter avec mon fils Jack. Le petit père a hurlé, crié non stop pendant près d'une année. Il a commencé à faire ses nuits au bout de six semaines, mais a arrêté au bout de trois mois.

autisme belle histoire

J'étais épuisée, et Joe (mon mari) et moi nous engueulions sans arrêt. On se querellait à longueur de temps. Pour la première fois, je sentais mon mariage disparaitre comme du sable qui nous glisse entre les doigts.

Mon fils Joey - facile, doux, gentil - avait à peu près un an à ce moment là. Sa bonne nature soulignait le côté tapageur de son petit frère. Mais je suis certaine maintenant qu'il n'y a aucune mère sur cette Terre plus liée à son fils que moi à Jack et deveniez quoi pourtant ? Il est toujours autiste.

Je suis fière de vous annoncer que je sais pourquoi Jack est autiste et sans faire de longs discours, j'aimerais partager cette connaissance avec vous. C'est une grande nouvelle. Roulements de tambour, s'il-vous-plait...

Jack est autiste car comme le dit son grand frère Henry qui vient d'avoir 5 ans, il est né comme ça !

Oui, je crois que l'autisme est une maladie génétique. Je crois que l'ADN de Joe et mon ADN se sont mélangés et par hasard, ils ont créé un enfant qui croit que le mercredi est orange. Peut-être que son code génétique unique le rend plus sensible à certaines choses dans notre environnement, comme le plomb, le mercure ou le plastique. Je n'ai pas vérifié pour les fraises, en revanche.

autisme belle histoire

J'étais dans un café la semaine dernière et une femme est venue me parler. Elle s'est présentée, elle m'a dit que sa fille Lily était dans la même classe que Jack. J'ai acquiescé, j'ai souri, j'ai pris mon café et mon cookie et j'ai voulu partir.

- "Attendez !" Elle a agrippé mon bras. "Je voulais vous dire quelque chose. Lily m'a dit qu'un garçon avait traité Jack de bizarre la dernière fois en classe."

- J'ai grincé des dents. "Oui que voulez vous. Le genre de chose qui arrive."

- "Lily a dit au petit garçon que Jack n'était pas bizarre. Elle lui a dit qu'il était exactement comme il était supposé être."

Vous imaginez le dilemme dans lequel j'étais. Si je commençais à lui expliquer que l'autisme était une maladie génétique, et que l'on recherchait d'où cela venait, et comment la soigner, j'aurais contredit ce beau message d'acceptation, de tolérance et d'ouverture d'esprit. La fragile maison de verre que nous avions mis des années à constuire, je l'aurais fait voler en éclat.

autisme belle histoire

D'un autre côté, c'est vrai que c'est une sorte d'épidémie. D'autres familles vont avoir envie d'avoir des enfants, et elles vont peut-être vouloir savoir comment empêcher ce trouble du spectre d'apparaitre dans leurs vies. Mes propres enfants vont avoir des enfants, et si l'autisme est vraiment provoqué par le gaz des pots d'échappement, ce serait bien de le savoir, qu'on achète tous des voitures électriques.

Au final, je ne veux pas me focaliser sur le quoi, et quand, et où et comment. Je ne veux pas oublier le qui...

Je me fiche de savoir d'où la maladie vient. Mais je suis un peu curieuse.

Je me fiche de savoir pourquoi Jack est autiste. Mais cela pourrait être une information importante.

Il n'y a rien d'anormal chez lui. Peut-être qu'il n'est pas tout à fait dans la norme, car il vient de passer 45 minutes à parler des différents types de chewing-gum.

Même si je le pouvais, je ne changerais rien chez lui. Je changerai peut-être quelques détails.

Je célèbre l'autisme et tous ses questionnements spectaculaires. Je hais l'autisme car il fait que mon fils parle de chewing-gum à longueur de temps.

Il est malade. Il est en pleine forme.

L'autisme n'est la faute de personne.

Peut-être que je devrais arrêter de lui faire des Tupperware et le forcer à manger des fraises même s'il n'aime pas ça, et repeindre la maison pour être sûr qu'il n'y a pas de plomb sur les murs.

Peut-être que je devrais jeter notre grille-pain et notre voiture.

Peut-être que j'aurais du l'aimer plus fort, plus profondément, plus totalement quand il n'était encore qu'un minuscule bébé qui pleurait dans mes bras.

Peut-être que c'est de ma faute.

Comme vous le voyez, mes sentiments pour l'autisme de Jack sont compliqués comme un prisme avec des milliers de couleurs et de lumières. Certains jours, mes doutes sont de doux chuchotements à l'intérieur de mon coeur. D'autres jours, ce sont des cris affreux dans mon oreille.

Je ne suis pas scientifique. Je ne suis pas assez intelligente pour cela. Mais je suis une mère. Et même si je ne suis pas vraiment assez intelligente pour ça non plus, je connais l'autisme bien de ce point de vue là. Je connais la rigidité, l'obsession, la rage d'avoir quelqu'un pour l'aider à l'école. Je connais la déception, la tritesse. Je connais l'impression d'être différent ou bizarre, car je la vois tous les jours. Quand on vit avec quelqu'un qui est atteint d'autisme, on dit "pour le moment" très régulièrement.

Pour le moment, la radio est sur la bonne station.

Pour le moment, il ne crie pas.

Il dort... pour le moment.

Il est en sécurité... pour le moment.

autisme belle histoire

Donc, pour le moment, je vais continuer à croire que l'autisme de Jack est simplement du à nos ADN.

Pour le moment, je vais essayer d'ajouter à l'aide du pinceau de la science de larges taches vertes, oranges, rouges et noires sur la toile de l'autisme, jusqu'à ce qu'une image plus claire se dessine. C'est impossible de savoir à quoi va ressembler cette image, mais j'aime l'imaginer comme l'intersection parfaite entre la science et les gens. Il y a des fraises, des petits chiens et aussi du chewing-gum à la menthe. Il y a de grandes et belles jeunes filles blondes qui s'appellent Lily et des garçons à lunettes nommés Jack.

Et si vous regardez avec attention, vous distinguerez au fond une jolie maison de verre, presque à l'horizon. Elle scintille dans la lumière du soleil, c'est à couper le souffle. Et si vous regardez de plus près, vous verrez 9 mots gravés sur la porte d'entrée. Ces mots sont un million d'étoiles qui brillent dans la nuit sombre.

Ils sont la paix et le pardon, la puissance et la fierté. Ils sont l'absolution éternelle. La première fois que je les ai entendus, j'étais dans un café en train d'acheter un cookie.

"Il est exactement comme il était supposé être".

Un sublime histoire d'amour et de tolérance à partager !

En bonus : Découvrez l'histoire touchante d'une jeune maman qui avait peur d'être enceinte


Cette femme atteinte de narcolepsie se filme en train de danser. Touchant. by PauseCafein

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.