La gratuité des préservatifs pour ? Macron fait une annonce inattendue

Le président Emmanuel Macron vient de faire une annonce qui aura un impact important en matière de santé publique. Les préservatifs seront bientôt gratuits pour une partie de la population.

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 09/12/2022 à 14:28
La Gratuité Des Préservatifs Pour Le Président Emmanuel Macron Fait Une Annonce Inattendue
Crédit photo : TF1

Le président de la République française, Emmanuel Macron, est de retour de son séjour aux Etats-Unis depuis quelques jours. En effet, il a effectué une visite diplomatique outre-Atlantique, afin de renouer les relations entre les deux pays. Ces dernières étaient distendues après l'affaire de vente de 12 sous-marins français à l'Australie en 2021. Elle n'avait pu aboutir, les Américains ayant obtenu le marché avant que la transaction ne soit effectuée. Ce séjour a permis plusieurs avancées auprès des Etats-Unis. De retour dans l'Hexagone, c'est un autre chantier qu'Emmanuel Macron a abordé le 8 décembre 2022.

La gratuité des préservatifs pour les 18-25 ans

En effet, Emmanuel Macron était en déplacement à Fontaine-le-Comte, une commune située à proximité de Poitiers  (Vienne), le 8 décembre dernier. Au cours d'une session du Conseil national de la refondation (CNR), qui était dédiée à la santé des jeunes, il a annoncé : "En pharmacie le préservatif sera gratuit pour les 18-25 ans. C'est une petite révolution de prévention". Cette décision a été prise afin d'encourager les jeunes sexuellement actifs à se protéger lors des rapports sexuels.

Il faut rappeler que depuis la fin des années 90, début des années 2000, la prévalence des infections sexuellement transmissibles (IST) est en hausse. Selon le site solidarites-sante.gouv, "les IST les plus connues sont le VIH/Sida, les hépatites B et C, l’herpès, la blennorragie gonococcique, les chlamydioses, la syphilis et les papillomavirus". Il ne faut donc pas négliger le risque de contamination réel chez les personnes actives sexuellement.

La santé publique en avant

Cette mesure devrait donc faciliter l'accès aux préservatifs pour les 18-25 ans. Le président Emmanuel Macron a d'ailleurs précisé qu'elle serait mise en place dès le mois prochain (janvier 2023). Pour les jeunes gens qui souhaiteraient se prémunir à moindre coût, il faut rappeler que vous pouvez vous faire rembourser l'achat de préservatifs par la Sécurité sociale si vous disposez d'une prescription effectuée par un médecin ou une sage-femme. Cette mesure a été mise en place le 10 décembre 2018, dans le cadre de la lutte contre le sida et les IST. La mesure concerne la délivrance de boîtes de 6, 12 ou 24 préservatifs en pharmacie, avait détaillé alors le ministère de la Santé. Il faut savoir que seul l'achat de boîtes de 6, 12 ou 24 préservatifs masculins de l'une de ces deux marques : "Eden" et "Sortez couverts !", est pris en charge par la Sécurité Sociale (à hauteur de 60 %, les mutuelles couvrent les 40% restants). 

Vers la vaccination obligatoire contre le papillomavirus ?

Emmanuel Macron a insisté sur le fait que la santé sexuelle des jeunes était un "vrai sujet". Il a ensuite abordé le sujet de la vaccination contre les infections à papillomavirus. Ces IST pourraient en effet entraîner l'apparition de plusieurs cancers. "C'est un énorme travail d'information. Il faut le faire rentrer à l'école, il faut nous démultiplier et on va faire cet investissement", a-t-il tout d'abord annoncé. Puis évoquant la vaccination des jeunes adolescents, il a déclaré : "Moi, je n'exclus pas qu'on aille vers la vaccination obligatoire quand tout cela sera installé et qu'on aura les bonnes recommandations scientifiques".

Cette mesure devrait donc faciliter l'accès aux préservatifs pour la jeune génération. Rappelons également qu'une mesure de gratuité de la contraception d'urgence pour toutes les femmes (et ce sans prescription médicale) a été votée par l'Assemblée nationale. Elle sera mise en place dès janvier 2023 et concerne les femmes de 18 à 25 ans également. Elle a été adoptée dans le cadre du projet de budget 2022 de la Sécurité sociale. Cette nouvelle loi inclut la prise en charge du dépistage de certaines IST. Il sera gratuit pour les moins de 26 ans et accessible sans frais pour tous.

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis