Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

8.6K

Vues

Une biologiste dénonce les fraudes de certains restaurants de sushis

Publié dans
par La Rédaction

Si vous adorez les sushis, cet article risque de vous refroidir un peu...

Jennifer McDonald a décidé dans le cadre d'un TP de biologie de tester ses élèves sur la composition des sushis. Et ses élèves ont fait des découvertes pas très rassurantes sur les fraudes qui existent sur les poissons...

 

Cette prof avait déjà lu des études sur les fraudes dans l'industrie des poissons indiquant que près de  50% des poissons n'étaient pas vendus sous le bon nom. Elle a voulu profiter de son cours pour voir ce qu'il en était.

 

prof, biologie moléculaire, jennifer macdonaldsource : https://twitter.com/AwesomeBioTA/status/1112846560335880192

 

Les élèves ont fait un séquençage ADN de différents échantillons. Jennifer McDOnald explique :

 

tweet, jennifer, fraude

" Vendredi avec mes étudiants de biologie moléculaire, nous avons fait un TP sur la fraude des poissons. Leur travail à la maison était de sortir manger des sushis et de conserver un petit échantillon de poisson dans un sachet congélation avec le nom du supposé poisson écrit dessus (ET DE MANGER LE RESTE, gâcher de la nourriture, c'est vilain). "

source : https://twitter.com/AwesomeBioTA/status/1102276984552517632 

 

échantillons, poissons, sachetssource : https://twitter.com/AwesomeBioTA/status/1102276984552517632

 

"Identifier une espèce par une séquence code barre est exactement la même chose que d'aller faire du shopping. Vous prenez les produits que vous voulez, certains ont des étiquettes de prix, d'autres non et vous les emmenez à la caisse. Quand ils sont scannés, le produit et sont prix sont affichés sur l'écran car ils sont enregistrés dans la base de données. Avec les êtres vivants, chaque groupe majeur d'organismes possède un "code barre", chez les animaux il s'agit d'un gène appelé co1, chez les plantes rbcL, chez les champignons ITS etc... "

 

Et voici les résultats :

 

séquençage génétique, photosource : https://twitter.com/AwesomeBioTA/status/1102276984552517632


"Josue a séquencé du vivaneau rouge. J'ai parié sur le fait que ce serait du tilapia... j'avais raison. Quelqu'un me doit 5$. Son partenaire de labo, Juanni, a séquencé du saumon atlantique et il s'agissait de truite arc-en-ciel. Sans surprise. Pas du tout la même espèce mais sans surprise. "

 

" Jade a séquencé ce que le restaurant de sushis (dont on taira le nom... ce n'est probablement pas de leur faute) appelait thon rouge. C'ETAIT DU TILAPIA !!"

 

" Evalyne a séquencé un échantillon de "thon blanc". C'était celui que j'avais ramené et que j'aurais mangé en théorie si j'avais aimé et mangé du "thon blanc" (je pense que c'est mauvais).  C'était de l'escolier. C'EST DANGEREUX, cela peut causer de gros soucis gastro-intestinaux. "

 

Dans le dernier échantillon, Jennifer et ses élèves ont également eu la terrible surprise de découvrir des poux de corps... Oui oui... des poux de corps, autant vous dire que le dégoût était présent.

 

Et ce n'est qu'une partie des fraudes que cette prof et sa classe ont découvert. Elle explique :

 

"16 étudiants, 13 échantillons décents dans le gel dont 9 avec des séquences exploitables. CE N'EST PAS MAUVAIS. De ces 9, DEUX ÉTAIENT SOUS LA BONNE ÉTIQUETTE"

 

" Alors si vous "êtes ce que vous mangez" et que vous aimez le poisson vous n'avez aucune idée de ce que vous êtes car rien n'est étiqueté correctement. Si vous voulez savoir ce que vous mangez assurez vous que cela vienne d'une poissonnerie certifiée. Ils savent ce qu'ils pêchent et ce qu'ils font."

 

Partage cet article qui A-DO-RENT les sushis et qui pourraient en manger à tous les repas, cela va peut être calmer leurs envies... 

Partager

publié dans

food

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^