Flora Coquerel victime de racisme quand elle était Miss France ! Elle témoigne

Flora Coquerel a été Miss France 2014. Cette métisse franco-béninoise a été victime de racisme lors de son année de règne. Aujourd’hui, elle a décidé d’en témoigner.

Par Aylan-afir Publié le 01/12/2022 à 11:24
Notez cet article

Flora Coquerel est une jeune femme qui n'hésite pas à défendre ses engagements. La jeune Franco-Béninoise de 28 ans est actuellement influenceuse et mannequin. Mais elle est surtout connue pour avoir porté l'écharpe de Miss France en 2014. Si représenter son pays pendant une année entière a été une véritable fierté, il y a tout de même eu un revers de la médaille après son élection. En effet, elle a été la cible d'attaques racistes au cours de son année de règne. Elle a décidé d'en témoigner récemment.

"Je pense qu'on subit tous des injustices"

Flora Coquerel est une jeune femme engagée. Elle a créé une association humanitaire qui porte le nom de Kelina en 2014. Elle s'est investie à 100% dans son rôle de Miss France en 2014. Si elle conserve de bons souvenirs de cette période, d'autres le sont beaucoup moins. En effet, elle a confié avoir été rapidement la cible d'attaques racistes après son élection, lorsqu'elle a participé au podcast Simone Média. "Je pense qu'on subit tous des injustices à un moment donné dans notre vie. Et par le fait que je suis aussi métisse, j'ai surtout senti ça pendant l'année de Miss France, justement parce que j'étais exposée et j'ai senti une vague de racisme à cette période-là qui était intense et violente".

Des événements pas forcément drôles et difficiles à vivre pour la jeune femme qui n'avait que 20 ans lorsqu'elle était Miss France. Elle a ensuite ajouté : "J'avais des remarques sur ma couleur de peau de personnes que je ne connaissais absolument pas. Ce qui m'a touchée, c'est surtout pour mes proches. Parce que je savais que mes proches regardaient ce qui se disait, surtout mes parents... C'est ça qui était difficile, pour le pro, mais aussi pour mes engagements, parce qu'on n'a pas forcément cru en moi et on m'a fermé des portes". 

Des opportunités gâchées

Flora Coquerel a affirmé qu'à l'heure actuelle, c'est son passé de Miss qui la rattrape et lui ferme des portes sur le plan professionnel. "J'étais trop noire, trop grande ou parfois trop blanche. Même actuellement, cette représentation d'une jeune femme qui est forcément inculte parce qu'elle a participé à un programme qui s'appelle Miss France. Je me suis retrouvée face à des personnes qui n'avaient pas un grand intérêt à discuter avec moi, parce que dans tous les cas, je n'étais pas intéressante à leurs yeux". Un témoignage à cœur ouvert qui contraste avec le côté glamour et prestigieux généralement associé à l'univers de l'emblématique concours de beauté.

Rappelons qu'au départ, Flora Coquerel n'aurait jamais imaginé être Miss. Interviewée par Télé 7 jours, elle avait déclaré : "Petite, je rêvais de devenir styliste car j'ai toujours aimé dessiner. Chez moi, on regardait jamais la soirée d'élection de Miss France. J'avais des préjugés sur les filles qui s'y présentaient". Flora Coquerel a atteint la troisième place au concours de Miss Univers 2015 et elle est actuellement mannequin. Malgré les obstacles et les haters, elle peut se targuer d'avoir réussi sur différents plans.

Laisser un commentaire

* Champs requis