Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

18.6K

Vues

Elle partage l'histoire angoissante de l'homme qui l'a stalkée et harcelée

Publié dans par La Rédaction

Il y a vraiment des gens complètement fous sur cette planète...

Johnnie Jae est une journaliste qui à la suite d'un fait divers a décidé de partager son témoignage sur le harcèlement par un stlakeur dont elle avait été victime quand elle avait 19 ans. À travers son histoire terrifiante, elle espère sensibiliser les hommes et les femmes à ce genre de problème et aider celles et ceux qui en seraient victimes à agir et à ne plus ressentir de honte, de culpabilité ou tout autre sentiment injustifié. Découvrez son témoignage dans cet article.

 

jeune femme, témoignage

source : https://twitter.com/johnniejae

 

twitter,post

" Je vous partage mon témoignage car ce matin à 5h une jeune fille de 17 ans a été trouvée brutalement assassinée car elle avait rejeté les avances d'un homme rencontré sur Discord. Cela me brise le coeur que tant e femmes rencontrent ce genre d'histoires, certaines d'entres nous sont chanceuses d'avoir survécu d'autres ne le sont pas. J'ai lu l'histoire de la mort de cette jeune femme et ça m'a tout rappelé ce que j'avais ressenti quand j'avais 19 ans, tout est revenu si clairement et même si ce n'était pas ma faute et que je n'avais rien fait, je me demande toujours pourquoi...

 

Quand j'avais 19 ans, j'avais un stalkeur. J'allais à la bibliothèque presque tous les jours pour étudier et utiliser les ordis. J'ai quitté la librairie et j'ai entendu quelqu'un qui m'appelait, je me suis retournée et ce mec que je n'avais jamais vu avant courait vers moi. Apparemment j'avais laissé ma carte de bibliothèque sur l'ordinateur. J'ai dit merci et j'ai commencé à rentrer chez moi quand j'ai réalisé qu'il marchait derrière moi et me posait des questions sur l'endroit où je vivais, pourquoi j'allais autant à la librairie... Je lui répondais vaguement pour être polie. "

 

source : https://twitter.com/johnniejae

 

twitter,post

" Il m'en a dit plus sur lui, il avait 28 ans, travaillait à la bibliothèque, était célibataire et me regardait quand j'y étais, me suivait parfois jusqu'à chez moi et me disait que j'étais la meilleure partie de sa journée. Il m'a ensuite demandé de sortir avec lui et j'ai refusé et je lui ai dit que j'avais oublié de m'arrêter à la banque dans la rue d'en face. J'ai traversé la rue jusqu'à la banque et je me suis cachée dans les toilettes pendant 30 minutes en regardant de temps en temps pour être sûre qu'il ne m'avait pas suivi et j'ai appelé ma mère pour qu'elle vienne me chercher car j'étais effrayée par ce type.

 

J'allais à la bibliothèque presque tous les jours depuis des mois et je n'avais jamais vu ce gars là bas et je n'avais jamais remarqué quelqu'un me suivant alors que je rentrais à la maison. Ma mère m'a récupéré et alors que nous démarrions je l'ai vu assis devant un bâtiment me faire un signe de la main alors que nous nous éloignions. Établir ce premier contact avec moi a vraiment du le rendre plus courageux. J'ai arrêté d'aller à la bibliothèque et après trois jours sans y être allé, j'ai reçu des appels à la maison de la bibliothèque et je le voyais traîner autour du quartier où je vivais. Après deux semaines, cela a cessé. "

 

source : https://twitter.com/johnniejae

 

twitter,post

" J'ai commencé à travailler à McDonald's où j'ai oublié ce type. Un mois s'est écoulé et tout allait bien jusqu'à ce que je le vois faire la queue. Je prends sa commande et il me dit que c'est agréable de me voir alors que j'essaye de me dépêcher le plus possible pour finir cette transaction. On lui sert son repas, il le mange et ensuite il reste juste à me regarder. Ma journée se finit et mon père me récupérait toujours alors je sors par la porte du personnel. Le lendemain il revient et refit la même chose. Il fait ça pendant 4 jours et je ne sais pas quoi faire et je ne sais pas si je suis juste paranoïaque et dramatique.

 

J'ai essayé de l'ignorer. Le cinquième jour, les choses ont monté d'un niveau. Il est venu, a commandé de la nourriture et il est parti et j'ai pensé que j'étais paranoïaque. Ensuite je suis allée jeter des déchets avec un collègue et il était dehors près des poubelles. Il était content et m'a dit qu'il savait que je sortirai peut être. Mon collègue a flippé pour moi et lui disait "Hey mec, tu ne peux pas être là, tu dois partir". Ce mec a fait comme si il allait se battre avec mon collègue et a fini par juste partir en courant. Mon collègue m'a demandé si je le connaissais et je lui ai expliqué mais en dédramatisant le tout. "

 

source : https://twitter.com/johnniejae

 

twitter,post

" Une fois de plus je ne voulais pas paraître paranoïaque, dramatique ou même faible. Je ne suis pas allée au travail les deux jours suivants parce que c'était mes jours de congé et quand je suis revenue, j'avais le créneau de fermeture et j'étais contente de me dire que je n'aurais pas à voir ce mec car j'avais toujours travaillé sur des créneaux du matin. Et non, je suis arrivée pour mon créneau et quand je suis arrivée il était là. J'ai couru à l'arrière. Il se tient debout derrière les gens qui attendent juste à attendre. Ma chef lui demande si sa commande a été prise et il ne répond même pas.

 

Il se tient juste debout. Après 10 minutes à se tenir là et à me regarder ma chef me demande si c'est mon copain et me rappelle que ce n'est pas pro d'avoir des visiteurs. Elle dit cela à un niveau où il peut l'entendre, il sourit et part juste. Après qu'il soit partie, je prends ma chef à part et lui explique qui il est vraiment et cette fois ci je ne dédramatise pas et je lui dis que j'ai peur de lui et que je ne sais pas quoi faire. Elle s'excuse de m'avoir prise à parti et me dit qu'elle va m'aider à faire face à ça. Elle appelle également mes parents et les informe pour moi. Cette nuit après la fermeture, en partant nous avons réalisé qu'il  n'était pas vraiment parti. Il était assis à l'arrière près des poubelles et quand il nous a vu sortir, il est venu vers nous. "

 

source : https://twitter.com/johnniejae

 

twitter,post

" Ma chef lui a dit d'arrêter et de ne pas s’approcher et a menacé d'appeler les policiers et mon père l'a vu et est sorti de la voiture. Il a vu mon père et est parti en courant. À cet instant je suis terrifiée et embarrassée que quelque chose que j'ai fait l'ai fait agir comme ça. Le lendemain, il était de retour et ma chef a appelé les policiers. Elle a rempli une injonction d'éloignement et moi aussi. C'était enfin fini... Non. Il a commencé à traîner dans la rue tous les jours, à appeler chez moi et à traîner dans mon quartier.

 

J'ai appelé la bibliothèque pour déposer une plainte et qu'ils soient au courant de l'injonction d'éloignement, ils l'ont viré et l'ont empêché d'entrer dans le bâtiment. Il a commencé à se montrer alors que j'étais en cours et heureusement il s'est vite fait arrêter par la sécurité car il n'avait pas de carte étudiante. C'était comme si je ne pouvais pas fuir ce gars et je ne pouvais pas comprendre pourquoi cela m'arrivait à moi alors que la seule conversation que j'avais eue avec lui avait duré peut être 5 minutes. "

source : https://twitter.com/johnniejae

 

twitter,post

" Cela a duré environ 4 mois et puis ça  juste cessé. C'était comme si il avait disparu de la surface de la terre et il l'avait littéralement fait. Il est mort dans un accident de voiture, j'ai vu le journal et je ne me suis jamais sentie aussi soulagée de ma vie même si c'est horrible à dire. J'avais passé des mois terrifiée et ça m'a pris longtemps avant de ne plus me sentir coupable, honteuse et peureuse à propos de tout et n'importe quoi. Je ne connaissais pas cet homme, j'ai eu une conversation très courte avec lui et d'une manière ou d'une autre il est devenu obsédé par moi et s'est permis de me terroriser car je l'avais rejeté. "

 

source : https://twitter.com/johnniejae

 

Partage cet article à tes potes, c'est un sujet dont on parle peu mais qu'il est important d'évoquer pour que celles et ceux qui en souffrent osent en parler pour s'échapper des personnes malintentionnées qui leur font subir cette horreur.

Partager

publié dans

femme

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^