Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

8.4K

Vues

Le boss de cette femme l'engueule et dit que ses tampons sont des sex-toys

Publié dans par La Rédaction

Et non, avoir ses règles n'est pas du tout une partie de plaisir.

Les règles sont à des années lumière d'être un bon moment. À l'inverse, elles sont synonymes de fatigue, de maux de ventres parfois très intenses et de nécessité d'être toujours équipée pour éviter les fuites. Et pourtant... parfois, l'éducation sexuelle est inexistante et certaines personnes ont des à priori complètement faux sur les règles. C'était le cas du boss de cette jeune femme qui refusait qu'elle se rende aux toilettes pour se changer pour d'obscures raisons. Découvrez son témoignage dans cet article.

 

tampon, image

source : theatlantic.com

 

post, gehayi

" Une fois, je travaillais en tant qu'interne dans la capitale de mon état. L'un des représentants pour lesquels je bossais était un homme d'âge moyen. Et il détestait les machines à serviettes et à tampons dans les toilettes des femmes. Il les haïssait. Il insistait sur le fait qu'elles n'étaient pas nécessaires. J'ai découvert pourquoi après avoir bossé là pendant, oh, un mois.

 

Mes règles se sont déclarées subitement comme cela arrive parfois et j'ai demandé s'il était possible que je m'absente pour aller aux toilettes. Il voulait savoir pourquoi. Je lui ai dit. Il a commencé à baragouiner à propos du fait que les femmes étaient paresseuses. Que nous perdions du temps. Que nous nous en fichions tellement et que nous étions si sales et qu'il n'y avait aucun doute là dessus. Il a fini par me dire que je n'allais certainement pas aller aux toilettes et que j'allais juste rester assise et travailler. Il a fini ça avec un acquiescement final comme si il venait juste de m'apprendre quelque chose et qu'aucun débat n'était possible.

 

" Si je n'y vais pas ", ai-je dit dans un ton patient, " le sang va passer à travers mon pantalon, tacher la nouvelle jupe que je viens d'acheter et possiblement aller sur cette chaise sur laquelle je m’assoies. J'ai besoin de quelque chose pour absorber le sang. C'est pourquoi je dois aller aux toilettes. " Son visage est devenu gris, et une expression d'horreur a grandi sur son visage. Il s'est avancé vers moi et a murmuré " Attendez, cela veut dire que si vous n'y allez pas, vous continuerez à saigner ? je pensais que le femmes pouvaient arrêter ça à tout moment dès qu'elles le voulaient ! "

 

J'ai pensé, Tu dois être en train de blaguer. Plusieurs murmures horrifiés plus tard, j'ai appris qu'il ne blaguait pas. Il pensais que : a) les femmes pouvaient éteindre leur cycle menstruel parla force de leur volonté b) que nous choisissions juste une semaine par mois pour passer plus de temps aux toilettes, pour faire des bêtises c) que les serviettes et les tampons étaient des sex-toys payés par le service Santé et Ressources humaines. Je ne connaissais pas le mot à l'époque mais il pensait que les tampons étaient des godes. C'était pour cela que lui et beaucoup de ses amis les considéraient luxurieux. C'est ainsi qu'à vingt ans j'ai du faire un discours sur les règles à un homme d'âge moyen représentant d'un état et marié qui était un de mes boss. Les politiques américains, mesdames et messieurs. "

 

Face à cette histoire complètement improbable, de nombreux internautes se sont offusqués sur l'absence d'éducation sexuelle dès le plus jeune âge sur des sujets importants comme les règles.

 

Partage cet article à tes potes qui ont déjà été confrontés à des personnes complètement à côté de la plaque à propos des règles comme ce monsieur.

Partager

publié dans

femme

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^