Des mensurations « idéales » : cette femme a le corps parfait selon la science

La femme au corps parfait existe et ses caractéristiques ont été révélées par la science

Par Aylan-afir Modifié le 25/05/2023 à 21:57
4/5 - (1 vote)

L'apparence physique est devenue une préoccupation majeure dans notre société actuelle, poussant certains à des extrêmes pour atteindre la perfection. Pourtant, selon la science, le corps parfait existe déjà et il appartient à cette  : Kelly Brook. Avec des mensurations « idéales », cette femme est considérée comme un modèle de beauté par les chercheurs. Mais au-delà de cette affirmation, cette étude soulève des questions sur la dictature de l'apparence et les conséquences néfastes des filtres et des retouches sur les réseaux sociaux. Dans cet article, nous explorerons les résultats de cette étude ainsi que les implications de cette quête incessante de la perfection physique dans notre société moderne.

Le corps parfait existe-t-il ? 

Nombreuses sont les femmes qui cherchent à tout prix à se rapprocher de la perfection physique. Certaines peuvent être amenées à avoir recours au bistouri pour parvenir à cette fin. La chirurgie esthétique est d'ailleurs devenue un très gros business dans le monde. En France, pas moins de 511 000 interventions de ce type qui sont pratiquées chaque année, soit près de deux interventions par minute !

Avoir un « corps parfait » serait ainsi un objectif pour un nombre croissant d'individus. En revanche, s'il y en a une qui n'a pas eu besoin de passer sous le billard pour atteindre ce but, c'est bien Kelly Brook. Ben Jones est chercheur à l'Institut de neuroscience et de psychologie de l'université de Glasgow. Il affirme que cette femme a des mensurations idéales.

« Un corps parfait » sans chirurgie

La jeune femme, d'origine britannique, est connue dans son pays comme mannequin et présentatrice TV. Elle est également créatrice d'une marque de maillots de bain. Selon la science, ses mensurations seraient idéales et surtout naturelles. Un tour de poitrine de 99 cm, un tour de taille de 63 cm et des hanches de 91 cm. Voici ce qui serait le tirage gagnant si l'on veut avoir un corps parfait !

« Totalement naturelle et scientifiquement parfaite »

« Cette femme totalement naturelle et scientifiquement parfaite » attiserait le désir de tous les hommes et susciterait l'admiration de toutes les femmes. L'Université du Texas avait d'ailleurs déjà assuré, en 2015, que Kelly Brook était la femme ayant le plus beau corps au monde. L'université assure même qu'elle était la plus belle femme au monde. La forme de son visage et ses lèvres ainsi que ses cheveux ont été pris en compte lors de cette « étude ».

Comment maîtriser l'allaitement en 30 jours ?

Cette étude conclut que Kelly Brook est « totalement naturelle et scientifiquement parfaite. Elle se situe dans la moyenne de ce qu'est un corps harmonieux et sain ». Elle ajoutait que le mannequin est « une vitrine de l'équilibre dans toutes les dimensions de son corps ». 

La dictature du corps parfait 

Ce type d'études pourrait prêter à sourire si ses conséquences n'étaient pas graves. Les réseaux sociaux permettent à toutes sortes d'individus de se mettre en scène de manière régulière. Instagram est particulièrement le temple de celles et ceux qui dévoilent leur quotidien sous un jour toujours positif. Les publications dépeignent une sorte de réalité parallèle où tout le monde parait être millionnaire, beau et heureux.

Le corps parfait de Kelly Brook : triche ou réalité ?

Les filtres y sont légion, transformant de manière radicale l'apparence de ceux qui en font l'usage. Ce nouveau phénomène incarne en réalité l'avènement de l'« individu objet », célébré pour ses caractéristiques physiques et pour sa pseudo réussite matérielle. Pour lutter contre les dérives des réseaux sociaux et notamment les publicités mensongères, une « loi sur les influenceurs » a été votée en France. Elle oblige les auteurs des posts rémunérés à préciser quand leurs photos sont retouchées.

Pour revenir à Kelly Brook, la « femme parfaite », il apparait de manière assez claire que la plupart de ses photos sont retouchées via Photoshop. Voici de quoi relativiser ce type d'études.

La science a aussi classé les plus belles femmes du monde !

  • Amber Heard : 91,85 %
  • Kim Kardashian : 91,39 %
  • Kate Moss : 91,06 %
  • Emily Ratajkowski : 90,8 %
  • Kendall Jenner : 90,18 %
  • Helen Mirren : 89,93 %
  • Scarlett Johansson : 89,82 %
  • Selena Gomez : 89,57 %
  • Marilyn Monroe : 89,41 %
  • Jennifer Lawrence : 89,24 %

Du Moyen-Âge à aujourd'hui, comment la notion du corps parfait a évolué au fil des époques

ÉpoqueCorps parfaitPressions socialesConséquences
1Moyen-ÂgeFormes généreusesAucuneAcceptation des différentes morphologies
2RenaissanceCorps sains et athlétiquesCulte de la beauté et de l'harmonieAdmiration de la beauté physique
319e siècleFormes voluptueusesExaltation de la féminitéIdéalisation de la femme comme et épouse
4Années 50-60Silhouette minceNorme socialeStigmatisation des formes considérées comme « imparfaites »
5Aujourd'huiCorps tonique et muscléCulte de la performance et de la santéPression sociale pour atteindre un corps « parfait » et augmentation des troubles alimentaires et de l'activité physique compulsive

Laisser un commentaire

* Champs requis