Emmanuel Macron : découvrez pourquoi cette journaliste sportive ne le supporte plus !

Entre Emmanuel Macron et cette férue de ballon rond, le torchon brûle ! On vous dit tout !

Par Aylan-afir Publié le 02/12/2022 à 12:42
Notez cet article

Depuis sa réélection, Emmanuel Macron essuie les critiques. Après la crise sanitaire, c’est le football qui sème le chaos !

Emmanuel Macron sommé de réagir !

Depuis le dernier dimanche de novembre, les férus du ballon rond changent de fuseau horaire. En effet, organisée au Qatar, la Coupe du monde de football crée la zizanie un peu partout. La preuve, certains n’hésitent pas à interrompre la retransmission des matchs afin de réveiller les consciences. Eh oui, cher lecteur de Pausecafein, l’événement restera dans toutes les mémoires, mais pas à cause de la prestation des joueurs !

Ce bracelet, c’est la goutte d’eau !

Jamais la team d’Hugo Lloris n’aurait pu prévoir un tel tollé. Après avoir refusé de mettre un brassard arc-en-ciel à son poignet, son chef essaie de sauver les meubles. Va-t-il parvenir sans y laisser des plumes ? "Quand on accueille des étrangers, on a souvent envie qu’ils se plient à nos règles et à notre culture. J’en ferai de même au Qatar." Tentant de nous convaincre que cet acte symbolique aurait sans doute été mal perçu par leurs hôtes, il fait allusion à cette fameuse liste.

Très vite, durant cette conférence de presse, le ton monte. Soucieux de conserver sa réputation, il balance un pavé dans la mare. "Nous, joueurs, ce qu’on nous demande, c’est de jouer au football et de représenter au mieux nos pays sportivement". Face à ce pique, certains commentateurs de match hallucinent ! C’est justement ce que s’apprête à dire la plus célèbre d’entre eux. Souvent critiquée à cause de son ancienne romance avec l’ex-sélectionneur des Bleus, elle sait combien le président de la République aurait pu trancher. Malheureusement, du côté de l’Élysée, c’est silence radio !

Emmanuel Macron en prend pour son grade !

Sur le plateau de Yann Barthès, Estelle Denis s’amuse à traiter les hommes de Didier Deschamps de "froussards". Très vite, elle fait une allusion remarquée au mari de Brigitte. "Quand Emmanuel Macron dit qu’il va aller voir l’équipe de France jouer au Qatar, si l’équipe arrive en demi-finale, j’imagine qu’il ne va pas y aller avec un brassard arc-en-ciel ! Et là personne ne dit rien…"

Pitié, qu’on ne déforme pas ses propos. Loin d’elle l’idée de dire que "la coupe du monde, c’est plus important que des droits fondamentaux". Pour autant, en dénonçant ce paradoxe, elle a conscience qu’elle va (encore ?) se faire des ennemis au sein du parti de la majorité. "Tout leur mettre sur le dos et leur demander de faire ce que nos politiques n’ont pas le courage de faire, c’est un problème".

À l’heure actuelle, la seule chose acquise, c’est si la France gagne, elle saluera plus longtemps son public. Comme le prouve cette enquête, Emmanuel Macron en a fait la promesse. Suite au prochain épisode !

Laisser un commentaire

* Champs requis