Cete femme donne naissance à des jumeaux avec du sp*rme trouvé sur Facebook

Une femme a eu des jumeaux grâce à un donneur de sp*rme trouvé sur Facebook.

Par Aylan-afir Publié le 08/05/2023 à 18:14
Notez cet article

Célibataire depuis 8 ans, Sarah Mangat menait une vie épanouissante. Cependant, il lui manquait un petit quelque chose pour rendre sa vie comblée : devenir . Pour cela, Sarah n'a pas eu recours à la méthode habituelle. Étant célibataire et ne souhaitant pas se mettre en couple, la jeune femme a utilisé de la semence trouvée sur Facebook pour concevoir ses jumeaux.

La longue quête de Sarah Mangat pour trouver un donneur

Heureuse dans sa vie de célibataire, Sarah Mangat désirait avoir un enfant sans se mettre en couple. Dans un premier temps, elle se met à la recherche d'un père pour son bébé sur des sites de rencontres. Mais sa recherche était loin d'être concluante. La jeune femme de 34 ans a vite fait d'abandonner pour explorer d'autres solutions.

Plan B : les banques de sp*rme

Après avoir renoncé à l'idée de trouver un donneur de sp*rme sur un site de rencontre, Sarah décide de se rapprocher d'une banque de sp*rme. Là aussi, elle abandonne rapidement, trouvant cette démarche trop impersonnelle.

Elle sollicite un donneur de sp*rme sur Facebook

Dans sa longue quête pour trouver un père pour son enfant, Sarah a découvert un groupe Facebook de donneurs canadiens de sp*rme. Et c'est cette solution-là qu'elle a finalement choisie. Le groupe lui a permis de trouver un donneur avec qui l'entente a été immédiate. « Bien sûr, j'étais un peu méfiante à l'idée de rencontrer quelqu'un en ligne. J'ai reçu quelques messages bizarres. », a-t-elle confié. Et de poursuivre : «  Mais j'ai fait en sorte de le rencontrer dans un lieu public et nous nous sommes très bien entendus. Je savais que c'était lui qui allait devenir mon donneur ». 

« La meilleure décision de ma vie »

Il faut dire que cette expérience insolite, Sarah la vit comme une vraie bénédiction. « J'ai eu mes jumeaux grâce à du sp*rme trouvé sur Facebook, c'est la meilleure décision de ma vie », avait-elle déclaré dans une interview accordée à The Mirror. 

Sarah a eu recours à l'insémination artificielle en novembre 2021, après avoir subi quelques examens. Peu de temps après, la jeune femme de 34 ans découvre qu'elle attend non pas un, mais deux bébés.

De problèmes de fertilité à maman de jumeaux, le parcours incroyable de Sarah

Avant l'intervention, Sarah souffrait de problème de fertilité. En effet, les examens ont démontré qu'elle n'ovulait pas tous les mois. Elle a donc dû recevoir des injections hormonales pour augmenter ses chances de tomber enceinte. Tout au long de son périple, la jeune femme a pu compter sur le soutien du donneur.

Après une grossesse plutôt difficile, Sarah a finalement donné naissance à ses jumeaux. Au départ, les bébés avaient une santé assez fragile. Les médecins ont alors décidé de les garder quelques jours supplémentaires à l'hôpital. Aujourd'hui, les jumeaux sont en très bonne santé, au grand bonheur de leur maman.

10 faits à connaître sur le don de sp*rme

  • La semence du donneur est stockée dans un liquide d'azote à -196°C jusqu'au moment de l'utilisation.
  • On distingue deux types de sp*rme, le lavé et le non lavé. Le premier a été traité en laboratoire pour retirer les fluides de l'éjaculat, tandis que l'autre présente toujours ces fluides naturels.
  • Pour devenir donneur, il est nécessaire de passer par un programme de dépistage et de faire plusieurs examens de santé.
  • Un donneur doit être âgé entre 18 et 45 ans.
  • Il est possible de demander à voir les photos de son donneur, à l'âge adulte, ainsi que pendant l'enfance.
  • Le donneur n'a aucun droit parental sur l'enfant à naître et ne sera en aucun cas considéré comme son père.
  • Le don est gratuit et anonyme.
  • Les frais médicaux des différents examens effectués par le donneur dans le cadre du don sont pris en charge par l'assurance santé.
  • L'établissement de santé chargé des dons doit obligatoirement faire signer un formulaire de consentement au donneur.
  • Lorsqu'il atteint la majorité, l'enfant né du don peut demander à recevoir des informations à propos de l'identité du donneur.

Où trouver des banques de sp*rme en France ? Les principaux CECOS à connaître

CECOSÉtablissementVilleRégionAdresse
CECOS Ile-de-FranceHôpital Jean VerdierBondyIle-de-FranceAvenue du 14 Juillet, 93140 Bondy
CECOS Rhône-AlpesHôpital Edouard HerriotLyonAuvergne-Rhône-Alpes5 Place d'Arsonval, 69003 Lyon
CECOS Midi-PyrénéesCHU Paule de ViguierToulouseOccitanie330 Avenue de Grande-Bretagne, 31300 Toulouse
CECOS Provence Alpes Côte d'AzurCHU La ConceptionMarseilleProvence-Alpes-Côte d'Azur147 Boulevard Baille, 13005 Marseille
CECOS BretagneCHU de RennesRennesBretagne2 Rue Henri le Guilloux, 35000 Rennes

Laisser un commentaire

* Champs requis