Mamie Matraque : « Avec l’histoire du burkini, la France file un mauvais coton »

« Le burkini, c’est bien le vêtement dont tout le monde se fichait avant l’été ? »

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 04/05/2017 à 10:31
Thumb Burkini

Mamie Matraque a peur. Peur pour la France, peur pour ses petits-enfants, peur pour l'avenir. Elle ne comprend pas pourquoi il y a tant de petites querelles inutiles et si peu d’actions concrètes pour contrecarrer les inégalités, le chômage, le réchauffement climatique... Alors elle gueule, Mamie Matraque.

Et elle a choisi les pages de Pause Caféin pour s'exprimer. Aujourd'hui, le burkini !

"Mes enfants, rien ne va plus ici, c'est la fin des haricots. Quelques vaillants maires de France ont décidé de sortir leurs plus beaux slogans et de partir en chasse contre… le burkini. Un vêtement dont tout le monde se fichait avant l’été !

Mais quel est leur souci, bon sang de bois ? Depuis quand l’État décide de ce qu'il faut porter ou non, en France ? On se targue d'être le pays des libertés puis on se vante d'interdire des trucs ? Mais c'est l'hôpital qui se fout de la charité, ma parole. On marche sur la tête !

De tout temps, les hommes ont voulu s'occuper de nos jupons et contrôler comment on voulait se fagoter. Hier, ils nous voulaient couvertes jusqu'au menton. Aujourd'hui, ils nous veulent seins nus. Et si demain, vous appreniez à vous occuper de vos affaires ?

Excusez-moi mes enfants mais aujourd'hui, on ne peut plus voir une page de réclame sans voir une bonne femme se mettre à poil, pour mieux vendre ses yaourts, sa crème hydratante ou ses tampons. C’est ça, la liberté ? Non, la liberté, c’est de laisser une femme s'habiller comme elle le veut.

pub nudité

Source photo : Pause Caféin

Et la laïcité, parlons-en. Un peu de tenue, messieurs de la haute. Au lieu de dire que les femmes en burkini ou voilées trahissent la laïcité, allez lire la définition de ce mot. La laïcité, c'est la garantie que l'état ne se mêlera pas du religieux, et vice versa. Porter un voile ou le burkini, c'est donc laïc, oui messieurs. Mais faire une loi contre les libertés d’expression et de religion, ce n'est pas du tout laïc. Et toc, emballé c’est pesé !

Imaginez que demain, moi Présidente, j'interdise le port du costard-cravate sous prétexte que c'est un accoutrement de soumission à la finance, et que la finance tue. Il y en aurait qui diraient :

Mais non, je le jure, j'ai un costume trois pièces mais je suis modéré financièrement, je vis en banlieue HLM.

mamie matraque présidente

Source photo : Pause Caféin

Et ils auraient raison les bougres. On ne peut pas réduire une personne aux habits qu'elle porte mes enfants. C'est tout à fait absurde. Si une femme décide d'aller se baigner en burkini, en combinaison de plongée ou en combinaison de superman, ou même à poil si ça lui chante, en quoi est-ce que ça gêne la France ? Marre de ces politicards à la noix qui demandent à des Français (comme eux) de s'intégrer en les stigmatisant sans cesse....

différents types habits france

Source photo : Twitter

Avec le scandale du 'burkini', la France file un mauvais coton. Et pendant ce temps, nos têtes pensantes répondent quoi à la crise, au chômage ? Burkini ? Ils répondent quoi au racisme galopant, aux paradis fiscaux, aux sans-logis toujours plus nombreux ? Burkini ? Il faut arrêter les frais : on est déjà plus bas que terre en ce moment, et il y en a encore qui trouvent le moyen de creuser.

Et il y'a aussi les petits rigolos qui prêtent aux vacanciers en burkini des intentions diaboliques, du genre :

Ça commence par là, mais après, on va empêcher TOUTES les femmes de se baigner en maillot de bain, et après on imposera le halal à la cantine, puis on va raser les églises pour construire des mosquées, et puis la barbe sera obligatoire...

Calmez-vous un peu, mes enfants, c’est indécent tant de bêtises. On est dans un état laïc, il existe des lois. Vous essayez de faire peur aux gens, alors que ce que vous racontez n’arrivera jamais. Cessez de fantasmer vos peurs, et vivez vos vies.

police burkini mamie matraque

Source photo : Pause Caféin

Foi de Mamie Matraque (et j'ai connu la guerre, moi mes petiots) : laissons-les gens vivre leur vie gentiment, et ils vivront leur vie gentiment. Il y a plus grave que des soucis de tissus, en France.

Ne nous voilons pas la face : ça a commencé comme ça, en Allemagne, avant la guerre. On considérait que les Juifs n’étaient pas assez « discrets ». Vous ne me croyez pas ? En 1933, le journaliste Raymon Aron écrivait :

A coup sûr, les Juifs ont manqué de prudence. On les remarquait trop.

Et ce fut l’escalade ! Ne faisons pas les mêmes erreurs. Pensons à nos petits-enfants, bon sang de bois."

Mes enfants, n'oubliez pas d'aimer et de partager cet article ! Faut qu'on se fasse entendre !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.