Economies : savez-vous combien vous pourriez mettre de côté en arrêtant de boire ?

Avez-vous déjà songé à évaluer le montant que vous déboursez pour vos boissons alcoolisées ?

Par Aylan-afir Publié le 08/11/2022 à 12:30
Notez cet article

En 2020, la consommation d'alcool des Français était évaluée à 10,38 L/an, chez les personnes âgées de plus de 15 ans, selon l'INSEE. Cela correspond à environ 2,28 verres d'alcool standard. Il est donc clair qu'en consommer est une des mœurs sociales répandues dans ce pays. Le nombre de bars, restaurants et discothèques disséminés sur le territoire en atteste. En effet, ce sont des lieux où les gens consomment régulièrement des boissons alcoolisées. Et pourtant, supprimer l'alcool représente une manne financière non négligeable en matière d'économies.

Un champ d'économies à explorer

Ce n'est pas un secret, les Français sont de gros consommateurs d'alcool. Et qui dit consommation dit achat. En effet, les bouteilles de vin, d'apéritifs ou les packs de bière ne sont pas donnés. Boire de l'alcool implique donc de mettre souvent la main au porte-monnaie.

Et ce, qu'il s'agisse de constituer des réserves pour son domicile, d'accompagner le repas commandé au restaurant ou de siroter un cocktail lors d'une soirée au bar ou en boîte de nuit. Pour rappel, c'est dans ces derniers lieux que l'alcool est vendu au tarif le plus cher. Il n'est pas rare de devoir débourser 10 euros pour boire une coupe de champagne ou un cocktail. On comprend donc aisément que supprimer ce champ de dépenses de son budget permettrait de réaliser pas mal d'économies pour les ménages. Sans compter les bienfaits que cela peut entraîner sur le plan de la santé. 

Un simple calcul

Si vous n'avez ni le temps, ni l'envie d'évaluer le montant de la somme que vous pourriez épargner en vous contentant de boire de l'eau, rassurez-vous ! Ce calcul a déjà été réalisé et il est plutôt simple à effectuer. MoneyTransfers.com a récemment partagé une étude démontrant que les Français pourraient épargner la somme de 4 032 euros chaque année, en arrêtant de boire de l'alcool. Ce calcul concerne les particuliers qui dépensent environ 11 euros d’alcool quotidiennement, ce qui correspond à deux verres d’alcool chaque jour.

Le PDG de MoneyTransfers.com a commenté cette étude en ces termes : « Pour les ménages qui consomment fréquemment, des sommes d’argent conséquentes pourraient être économisées grâce à un simple changement de mode de vie ». Pour encourager les Français sur la voie de la baisse de consommation d'alcool, il les exhorte à adopter des périodes de sobriété.

Des économies non négligeables

L'une des conclusions les plus marquantes de l'étude réalisée est de révéler l'intérêt d'assurer de telles économies. Le PDG de MoneyTransfers.com a, en effet, fait le parallèle entre l'épargne réalisée en diminuant, voire stoppant sa consommation d'alcool, et l'augmentation des factures d’énergie ! En effet, la crise énergétique en cours risque d'impacter les factures de gaz et d'électricité lors de la période hivernale de cette année 2022. Economiser 4 000 euros par an permettrait, notamment, d'assurer ces dépenses en toute tranquillité.

Enfin, ces économies ne deviennent réelles que pour les personnes qui consomment au moins deux verres d'alcool par jour. Ce qui n'est pas le cas de tous les habitants. L’étude a déterminé une moyenne de 2 000 euros par an d'économies réalisées. Cela concerne les individus qui consomment environ 10 à 14 verres par semaine. Il ne reste plus qu'à adopter de nouvelles habitudes pour économiser de l'argent et le mettre de côté !

Laisser un commentaire

* Champs requis