Retrouvez nous aussi sur

0

Partages

3.1K

Vues

Dans quelles villes européennes on consomme le plus de drogues ?

Publié dans par La Rédaction

Paris est dans la moyenne, ni plus ni moins !

On a (presque) tous déjà tiré sur un joint lors d'un soirée, dans notre adolescence ou un peu plus tard. On est plus rare à avoir testé les champi, ou la coke. "LA DROGUE C'EST MAL, disent certains (en oubliant que les médicaments, la cigarette, le vin sont aussi des drogues ordinaires). Du coup, on sort études sur études pour suivre le phénomène, qui est malgré tout inquiétant.

 

Mais comment mesurer la consommation de drogues dures (cocaïne, amphet', meth', MDMA) d'une grande ville, comme Londres ou Paris ?

 

Une étude lancée il y a 5 ans et mise à jour en 2016, se sert des... eaux usées, pour y retrouver des traces de ces drogues dures ! Il suffit ensuite d'en calculer la quantité par litre et d'établir une moyenne de consommation, par habitant. Malin, non ?

 

lapin cocaine

Source photo : giphy

 

Résultats :

 

En se basant sur cette étude, on constate que... selon les drogues, les résultats sont très disparates.

 

- La consommation de cocaïne est très développée à Londres (1ère), mais aussi en Belgique, aux Pays-Bas et entre Barcelone et Valence.

- La consommation d'amphétamines se concentre au nord (Angleterre, Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Norvège, Finlande).

- La consommation de méthamphétamines est développée à l'Est (Allemagne,République Tchèque, Hongrie, Slovaquie).

- La consommation de MDMA est très développée à Amsterdam mais également à Londres, Lisbonne, Barcelone, Copenhague, Zagreb, Berlin, Helsinki). Bref, c'est une drogue très répandue un peu partout.

 

consommation de drogue en Europe

Source photo : emcdda.europa.eu

 

Maintenant, le moment larmoyant

 

L'étude, qui a commencé il y a 5 ans, note une augmentation de l'usage de drogues comme la méthamphétamines et la MDMA dans les grandes villes en Europe. Et le week-end, c'est l'explosion.

 

De là à dire que les gens sont moyennement à l'aise dans leur vie et on besoin d'arriver dans des états extrêmes pour déconnecter... il n'y a qu'un pas que l'on ne franchira pas !

 

Allez, on vous laisse. Faites attention à vous !

 

Si cet article vous a apporté des éléments, likez, partagez et suivez-nous pour d'autres contenus inspirants et impertinents !

 

Partager

publié dans

drogue

Vos amis sont déja sur Pause Cafein

Rejoignez les !

COMMENTER AVEC FACEBOOK

rejoignez nous sur facebook

Nous écrivons des articles comme celui-ci tous les jours !

pausecafein
^