Des activistes se collent au sol pour le climat

Presque deux jours sans lumière ni possibilité de faire leurs besoins

Par Aylan-afir Publié le 27/10/2022 à 09:38
Notez cet article

Si vous êtes allé au musée Porsche à Wolfsburg le 19 octobre dernier, vous avez sûrement remarqué de drôles de voitures. En effet une dizaine de manifestants se sont collés au sol mercredi dernier pour demander le verdissement de l'industrie automobile allemande. Une initiative pour le climat qui n'a malheureusement pas connu le succès escompté, puisque le directeur des lieux  les a laissé planté là pendant toute la nuit, sans lumière ni chauffage. C'est le média  suisse Blick qui a médiatisé l'évènement et révèle que le propriétaire les a laissé manifester et a quitté les lieux.

Lire aussi : Top 11 des victoires de l’homme pour l'environnement

Musée Porsche Manifestation
Source : Twitter GGrimalda

42 heures de manifestation avant l'arrivée de la police

La dizaine de manifestants a donc passé la nuit dans le musée, livrés à eux-mêmes. Sur Twitter, l'un des scientifiques à avoir mené et pensé l'initiative, Gianluca Grimalda, explique que le directeur du site avait dit "soutenir leur droit à manifester".  Le scientifique a tout de même dénoncé "l'hypocrisie" du propriétaire mais également son manque d'assistance. En effet, les manifestants se sont plaints que le directeur n'ait pas fourni des produits de première nécessité, notamment ceux pour faire leurs besoins. Pour protester contre ce traitement, Gianluca Grimalda a d'ailleurs entamé une grève de la faim.

https://twitter.com/GGrimalda/status/1584649540799717376?s=20&t=Bx20Q5vZaMftGVr02CvRag

Finalement, la police est intervenue et a mis un terme à la protestation. Certains manifestants ont d'ailleurs gardé quelques séquelles de l'évènement puisque Gianluca Grimalda, encore lui, a du quitter le lieu quelques heures plus tôt. En effet, sa main collée au sol commençait à enfler et les docteurs ont repéré des caillots de sang. Dangereux comme intervention !

Lire aussi : 12 pancartes de manifestations qui ne sont pas passées inaperçues

Des manifestations pour le climat de plus en plus fréquentes

Jet De Peinture Climat
Source : Yahoo

Cependant, les scientifiques allemands ne sont pas les seuls à se faire remarquer en faveur de la cause pour le climat ces derniers temps. Depuis plusieurs semaines, plusieurs actions des activistes ont agité le débat public. Ce fut le cas notamment à Londres lorsque deux militantes de l’ONG britannique Just Stop Oil ont jeté de la soupe à la tomate sur Les Tournesols de Van Gogh. Une vidéo qui a été vue des millions de fois sur les réseaux sociaux. Dimanche, c’est un tableau de Claude Monet valant 76 millions d’euros qui a été recouvert de purée par des activistes allemands. 

"Vu que, visiblement, ça n’a pas l’air de choquer, le fait qu’il fasse 20 °C à Paris en octobre et 35 °C dans le Sud, peut-être que s’attaquer à des choses qui nous touchent plus (...) ça a aussi cette valeur-là de visibiliser ce combat-là et cette urgence à mener", affirme Marie Chureau, activiste écologiste au micro de France Info.

Cette mode de jeter de la peinture sur les oeuvres d'art suit ainsi celle de s'attacher aux poteaux ou filets lors de rencontres sportives. En effet, à Roland-Garros et dans certains championnats européens, certains militants se liait à des poteaux ou autre objet immobile. Des militants avaient également bloqué la route aux cyclistes du Tour de France il y a quelques mois.

Laisser un commentaire

* Champs requis