Cyril Hanouna en roue libre, il dézingue le service public

Incroyable mais vrai !

Deborahattias
Par Deborah Attias Publié le 18/01/2023 à 13:28
Cyril Hanouna En Roue Livre Il Dezingue Le Service Public

C'est l'évidence, Cyril Hanouna ne gère plus rien ni personne. Encore une fois, il vise France Télévisions. Qui aura le dernier mot ?

La double peine de Cyril Hanouna

En démarrant son rendez-vous quotidien avec ses fanzouzes, Cyril Hanouna ne tente même pas de cacher sa colère. "Les chéris, sachez que vous avez un Baba remonté !" Depuis quelques semaines, il s’acharne à vouloir répondre ou bien se justifier des allégations de ses multiples détracteurs. Sauf que cette fois, il peste contre le sommet de l’État. Il n’est pas en mesure de comprendre pourquoi Radio France et France Télévisions perçoivent une telle somme. Le moins que Pausecafein puisse dire c’est qu’il louche devant le montant. "4 milliards d’euros, et c’est sans les pubs !".

Cyril Hanouna ne décolère pas


Celui qui a l’habitude de défendre la veuve et l’orphelin s’empare de cette perche et botte en touche. "On pourrait en faire des choses avec cet argent ! Aider les hôpitaux, augmenter les salaires, mieux équiper les policiers !" D’ailleurs, si Cyril Hanouna devait comparer les piètres audiences de ses confrères et les siennes, il n’y irait pas avec le dos de la cuillère. Comment expliquer un tel paradoxe ?

Question contenu d’émission, il n’a pas à rougir. Dès qu’une polémique apparaît, c’est le premier à donner la parole aux acteurs du dossier. Évidemment, de temps en temps, ça lui pose quelques problèmes d’ethnique. Par exemple, comment se fait-il qu’il ait réussi à décrocher une interview du gang des Dalton ? Sentant le vent qui tourne en sa défaveur, il prend les devants en déclarant. "On dénonce les squats, les élèves qui sont mal, les lycées qui ne sont pas bien... France Télévisions, ils ne font rien, [sauf] critiquer".

Le clash de trop ?

Entre la fin de l’année et ce mois de janvier, l’Arcom a reçu deux plaintes mettant en cause Cyril Hanouna. Face à ce tsunami médiatique, la ministre de la Culture réagit avec perte et fracas. "Il faut responsabiliser les présentateurs, les chroniqueurs, mais aussi les patrons de chaînes, pour leur rappeler que l’autorisation d’utilisation gratuite de leurs fréquences s’accompagne d’obligations, comme celle de traiter les affaires judiciaires avec mesure, celle de respecter le pluralisme des opinions".

Se sentant pointé du doigt, Cyril Hanouna affirme qu’il ne supporte plus qu’on lui fasse la leçon. Pourquoi s’acharne-t-elle à vouloir tout lui remettre dessus ? Et surtout pourquoi ne parle-t-elle pas de tout cet argent "jeté par les fenêtres" ? Quelques minutes après, il tente d’apaiser les tensions. À ses yeux, "la seule émission qui est vraiment du service public", c’est Les rencontres du Papotin. Si vous n’avez pas encore regardé l’épisode avec le tendre Gilles Lellouche, la sensible Camille Cottin, l’adorable Julien Doré ou l’emblématique Emmanuel Macron, c’est le moment ou jamais de brancher le replay ! 

Hasard ou coïncidence ?

Malgré tout, Pausecafein aimerait nuancer les propos de Cyril Hanouna. A-t-il oublié que France 4 lui a déroulé le tapis rouge pour les deux premiers volets de TPMP ? Qui aura le courage de lui rafraîchir la mémoire ? Suite dans le prochain numéro !

Merci à nos confrères du Monde
Deborahattias

Passionnée par les mots depuis mon enfance, comptez sur moi pour vous raconter les détails croustillants de la vie de vos stars préférées. A tout de suite sur Pausecafein.

Laisser un commentaire

* Champs requis