Coupures d’électricité : les régions rurales seront-elles les plus impactées ?

Les coupures d’électricité dans les zones rurales seront-elles plus récurrentes ?

Par Afir Modifié le 10/12/2022 à 09:36
Coupures D’électricité Les Régions Rurales Seront Elles Le Plus Impactées
Coupures d’électricité les régions rurales seront-elles le plus impactées
À la fin de cette année 2022, le quotidien des Français connaît un énorme chamboulement. La crise financière a fait grimper les prix de nombreuses matières premières. En plus de ces désagréments, les foyers seront soumis bientôt à d'éventuelles coupures de courant. 

Coupure d’électricité : à quoi doit-on s’attendre ?

En plus des factures qui risquent fortement de flamber, l'énergie risque de manquer en France, cet hiver. C'est pourquoi, pour éviter une forte consommation, voire un black-out total dans tout le pays, les fournisseurs et les opérateurs du réseau de transport électrique procéderont potentiellement à des coupures d'électricité, qui dureront au maximum deux heures.

Même si pour le moment, les phases de délestage restent hypothétiques, elles pourraient intervenir sur décision de la RTE. À partir du 9 décembre, les préfectures vont travailler étroitement avec Enedis et la RTE dans le but de simuler des coupures de courant. Mais ce ne seront que de simples tests qui ne vont en aucun cas impacter les usagers.

Cette année, nous traversons une crise d’énergie inédite. Et à notre grand désarroi, il est impossible de stocker l’électricité dans des réserves. Pour éviter un total black-out, la consommation d'électricité des Français ne doit jamais dépasser un certain seuil. En cas de tension sur le réseau, les coupures vont permettre de rétablir un certain équilibre entre l’offre et la demande.

Quelles sont les régions épargnées ?

Les coupures d’électricité devraient toucher tous les usagers de manière tournante et équitable.« Le délestage sera réparti sur l’ensemble du territoire. C’est une configuration en peau de léopard, il y aura une forme d’équité. On ne délestera pas deux fois de suite une même zone. À chaque fois, la portion coupée sera très minoritaire », a assuré le gouvernement.

Toutefois, près de 40 % des habitants ne devraient pas être touchés. La Corse, qui dispose de sa propre production d'électricité, ne sera pas impactée par le délestage. En plus de la Corse, il y a des zones considérées comme « prioritaires ». Il s'agit notamment d'hôpitaux, d'installations de la Défense nationale ou encore d'établissements qui ne peuvent pas fonctionner correctement en cas d'interruption de courant. Par conséquent, toutes les personnes qui vivent dans ces zones ne connaîtront pas de coupures.

Coupure de courant : l’Association des maires s'exprime ! 

Le président de l’Association des maires ruraux de France, Michel Fournier, a exprimé ses craintes concernant les coupures de courant qui auraient lieu prochainement. Il redoute que les régions rurales soient plus touchées que d'autres.

« On sait très bien que les territoires ruraux seront plus impactés. Les sites prioritaires se trouvent pratiquement exclusivement en ville. Je pense qu'il n'y aura aucune coupure à Paris », a-t-il déclaré sur France Info. Une affirmation étonnante, étant donné que les opérateurs ont précisé que 20 % des régions parisiennes sont concernées. Pour cet élu, encore plus que les coupures, c'est la communication sur ces délestages qui suscite l'irritation. Il faut rappeler que les coupures d’électricité seront annoncées la veille à 17 heures et devraient durer deux heures. Le président de l'Association des maires ruraux de France juge que « c’est tard ».

Aussi, les citoyens seront prévenus par le biais de l’application ou du site Ecowatt. Petit bémol, « tout le monde n’est pas connecté dans les zones rurales. (...) Comment cela va-t-il se passer dans les villages ? (...) C’est le maire, un adjoint ou un conseiller municipal qui va s’en charger », fait-il remarquer. Pour Michel Fournier, il serait préférable de prévenir « trois à quatre jours avant », afin d'avoir le temps de « mieux s'organiser ». D'un autre côté, le RTE assure aux Français que le délestage ne touchera pas plus de 4 millions de personnes à la fois.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis