10 faits pour tout comprendre sur les horreurs de la guerre en Syrie

Avec ces chiffres, vous risquez de changer d’avis sur les réfugiés syriens

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 17/03/2016 à 15:00
Enfant Soldat Cigarette Syrie

Dans l'histoire de l'Humanité, il n'y a rien de plus terrible, de plus violent et de plus dégueulasse que la guerre. Pourtant, on continue de la faire un peu partout dans le monde. La guerre en Syrie est une nouvelle preuve que les hommes deviennent des bêtes dès qu'ils ont l'opportunité de tenir une arme dans les mains. Ou d'appuyer sur un bouton. Ou de conduire un avion de chasse...

Nos pays occidentaux aussi font la guerre dans ces pays et nous mesurons très mal les conséquences d'un tel conflit sur la population civile.

La guerre dure depuis 5 ans déjà en Syrie mais nous avons ouvert les yeux qu'une fois que des milliers de réfugiés sont arrivés à nos frontières pour demander l'asile. Ne perdons pas de vue la réalité qui s'abat dans ce pays et cessons de montrer du doigt les gens qui ont choisi de fuir la violence et la misère.

Voici 10 chiffres atroces qui devraient vous faire réfléchir :

1. 336 000 victimes au total

Selon les chiffres de l'Observatoire syrien des droits humains, 336 000 Syriens seraient déjà morts dans le conflit syrien. Le pays a donc déjà perdu 15% de sa population totale.

2. Les civils ne sont pas épargnés

Parmi ces 336 000 victimes, on compte pas moins de 80 000 civils... Et 36 000 enfants !

3. L'exil ou la mort

fillette syrienne dans un camp

Source photo : AFP

4,8 millions de Syriens ont quitté leur pays pour échapper à la mort. Ce qui veut dire qu'il y a près de 5 millions de migrants syriens qui tentent de s'installer ailleurs dans le monde.

De plus, environ 6,6 millions de Syriens ont du quitter leur maison et leur ville pour échapper à la guerre, sans quitter leur terre : on les appelle les "déplacés internes".

4. Une économie dévastée

Pendant et après une guerre qui se passe sur son sol, un pays perd toute sa puissance économique. Il suffit de se souvenir dans quel état était la France après 1945 pour comprendre. En 5 ans à cause de la guerre, la Syrie a perdu l'équivalent de 5 fois son PIB et aujourd'hui, 80% des Syriens sont sous le seuil de pauvreté.

5. 80% des réfugiés syriens sont des femmes et des enfants

refugies syriens

Source photo : Daifsennet

Ne croyez pas tout ce que disent Le Pen ou Trump. Tous les migrants ne sont pas des hommes, et tous ne sont pas terroristes. Les migrants syriens sont d'ailleurs en grande majorité des femmes et des enfants.

6. Une réalité terrible pour les enfants

Selon l'Unicef, 1/3 des enfants syriens n'ont connu que les bruits des fusils durant leur courte existence. De plus, au moins 2 millions d'enfants syriens sont déscolarisés à cause du conflit qui s'éternise.

7. 50% de la population dans l'urgence

fillette syrienne

Source photo : amnesty.org

Selon l'ONU, plus de la moitié de la population syrienne nécessite une aide humanitaire d'urgence, mais la guerre limite les opérations de grande envergure.

8. Des bombardements inexcusables

Selon des estimations, 177 hôpitaux ont été bombardés en Syrie depuis le début du conflit, et plus de 700 personnels de santé ont été tués ou assassinés depuis 2011.

9. Même la nourriture se fait rare

Selon l'association Save the Children qui a publié un rapport, 250 000 enfants vivent dans un état de siège et souffrent de malnutrition puisqu'ils se voient obligés de manger de la nourriture pour animaux et des plantes pour survivre.

10. 30 ans pour s'en remettre...

rue dévastée en Syrie

Source photo : lejdd.fr

Économiquement, les spécialistes estiment que la Syrie mettra environ 30 ans pour récupérer de la guerre. Les exportations ont chuté de 90%, les systèmes de santé et éducatifs sont en ruine et 83% du territoire n'a plus d'électricité.

Qui se bat dans la guerre de Syrie ?

Le conflit syrien est une guerre civile qui oppose à l'origine les armées de Bachar el Assad et l'Armée Libre de Syrie.

Mais depuis 2014, Daesh a profité de l'instabilité dans le pays pour prendre le contrôle de plusieurs territoires.

Cette même année, l'Union Européenne, la France et la Turquie sont entrés en guerre en Syrie, officiellement pour aider les rebelles contre l'armée gouvernementale et pour empêcher la progression de Daech. L'Iran et la Russie sont eux aussi entrés dans le conflit, en soutien aux armées de Bachar el Assad et également pour lutter contre Daech... La Russie a retiré ses troupes depuis.

Il aura tout de même fallu 5 ans (et des dizaines de milliers de morts) pour que la communauté internationale se décide à intervenir. Espérons que ce conflit cesse rapidement !

Vous y voyez un petit peu plus clair ? N'hésitez pas une seconde à liker, commenter et partager cette article avec vos proches !