Coluche : son fils Marius dévoile pourquoi il n’a pas souhaité reprendre la direction des Restos du cœur

Marius Colucci explique les raisons qui l’ont empêché de reprendre les restos du cœur après le décès de son père.

Par Aylan-afir Publié le 21/03/2023 à 13:47
Notez cet article

Lors d'une interview avec Télé-Star, Marius Colluci, fils cadet du célèbre humoriste Coluche, s'est livré sur les Restos du cœur, l'association d'aide aux nécessiteux créée en 1985 par son défunt père. Il s'est notamment expliqué, pour la première fois, sur son refus de reprendre sa direction.

Un nouvel épisode inédit des aventures du Capitaine Marleau

Le 17 mars a été marqué par le grand retour du Capitaine Marleau sur France 2. Une série à laquelle participe Marius Colucci, en campant le personnage d'Oscar Langevin, un médecin légiste. C'est la cinquième fois qu'il fait son apparition dans ce programme. Pour marquer le coup, Télé-Star a proposé une interview au comédien. L'occasion pour lui de revenir sur les moments marquants de la série et d'évoquer sa réalisatrice, Josée Dayan, qu'il apprécie particulièrement.

« C'est très gratifiant et flatteur d'avoir une réalisatrice aussi intéressante qu'elle qui vous sollicite aussi souvent », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : « À chaque fois que je lui téléphone pour lui présenter mes vœux ou prendre des nouvelles, elle me colle dans un épisode ! Du coup, je ne vais plus oser l'appeler, car elle va croire que je le fais par intérêt ». 

Par ailleurs, après avoir fait des confidences sur la série phare de France 2, l'acteur s'est confié sur un autre sujet. Il a accepté, pour la toute première fois, de parler à cœur ouvert des Restos du cœur. Comme nous le savons, il s'agit d'une association de bienfaisance lancée par son père en 1985. Le défunt humoriste avait à cœur de lutter contre la pauvreté, en offrant des aides alimentaires et des dons aux plus démunies.

Pourquoi Marius Colucci n'a pas souhaité reprendre le flambeau ?

Face à Télé-StarMarius Colucci explique pourquoi il ne compte pas contribuer à la gestion de l'organisme de bienfaisance laissé par son père. Selon lui, les Restos du cœur nécessitent une grande implication, qu'il n'est pas en mesure d'assurer.

« Pour ma part, c'est difficilement compatible avec ce que je fais. C’est une machine qui est assez lourde à porter, que papa n’avait d’ailleurs pas prévu de rééditer chaque année quand il l’a lancée », a-t-il confié. Et d'ajouter : « C’était conçu pour être un "coup", comme l’avait été l’hiver 54 de l'Abbé Pierre… Ce sont finalement les fans qui ont décidé de les pérenniser ».

Aujourd'hui, c'est donc son frère aîné Romain Colucci qui a repris la direction de l'association. Un rôle qui lui tient beaucoup à cœur, selon Marius, qui n'a pas hésité à témoigner de son implication. « Il est très investi auprès des bénévoles du centre », a-t-il assuré.

Pour rappel, Coluche est décédé en 1986, alors que ses fils Marius et Romain avaient respectivement 10 et 14 ans. A un âge aussi jeune, on ne peut garder un souvenir précis de leur papa. « Quand mon père me manquait, je regardais ses spectacles. C'est le bon côté de perdre un papa artiste. Il laisse des traces », a avoué Marius Colucci.

Laisser un commentaire

* Champs requis