Voilà ce qui peut vous arriver si vous buvez du mojito sous le soleil…

Le citron et les rayons UV ne font pas bon ménage !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 28/07/2015 à 14:00
Citron Main Brulure

Ça a l'air délicieux, non ?

A photo posted by LJ (@laylaj07) on Mar 5, 2014 at 3:18am PST

Ne voudriez-vous pas y aller ?

C'est dommage que personne ne vous ait dit que le jus de citron + la peau + le soleil = un cauchemar...

A photo posted by docfink (@docfink) on Aug 1, 2014 at 8:02am PDT

Et non, ça n'est pas parce que vous êtes bourré et que vous vous faites mal (même si ça peut très bien arriver aussi). C'est en fait une réaction chimique qui arrive quand votre peau est exposé au jus de citron et aux rayons ultraviolets.

AÏE. AÏE. AÏE.

Regardez les mains de la pauvre Farrah Penn, qui a pensé que faire des margaritas dehors était une bonne idée.

photo de la main de farrah penn

Tristement, j'ai fait la même chose l'année dernière. Comme quoi...

Ça s'appelle la Dermite des prés, et c'est une réaction qui arrive quand le jus ou les pellicules de certaines plantes tombent sur votre peau pour ensuite être exposés aux UV, et on s'en sort avec une brûlure chimique.

Photo d'un citron vert coupé en deux qui a l'air mécontent

C'est aussi appelé la Pastanargue, ou encore "cette chose immonde qui t'es arrivée après ton barbecue l'année dernière".

Et cela peut arriver à tout le monde - peu importe la couleur ou le type de peau que vous avez. "N'importe quelle personne recevant une certaine quantité de jus ou de liquide de la plante sur leur peau et qui ensuite s'expose aux UV aura cette réaction" explique le dermatologue Dr. Dawn Davis.

La plupart des gens pensent que c'est des orties, ou du sumac vénéneux, ou alors un coup de soleil bizarre. Mais informez un dermatologue que vous étiez en train de boire dehors et il ou elle saura immédiatement ce que c'est. Mon dermato personnel a un jour regardé mes mains brûlées et m'a demandé : "Ah, Corona ?"

"Euh non... des margaritas fraîches, EST-CE QUE JE VAIS SURVIVRE ? "

Mais les citrons ne sont pas les seuls responsables - les huiles en question sont trouvables chez d'autres citrus, le céleri, l'aneth sauvage, le persil sauvage et certaines plantes sauvages.

Nope nope nope.

Le meilleur moyen d'éviter d'en avoir, c'est de savoir que ça existe et de laver consciencieusement vos mains quand vous y êtes exposé(e)(s).

A photo posted by Delaney (@blondiegrams) on May 14, 2015 at 6:13pm PDT

Donc si vous touchez n'importe quel citrus, ou plante sauvage, et que vous savez que vous serez exposé au soleil, LAVEZ-VOUS CONSCIENCIEUSEMENT LES MAINS. Au savon et à l'eau. Et si vous en avez eu sur les mains et qu'ensuite vous avez touché votre visage, vos jambes, peu importe, lavez-vous là aussi ! Ce n'est pas une blague.

Cela concerne les citrons verts et jaunes, les pamplemousse, le céleri... En fait, n'importe quelle garniture que vous mettez dans une boissons que vous seriez susceptible de boire au soleil. Si vous faites de la rando, ou que vous faites du camping, évitez de vous installer près de plantes que vous ne connaissez pas, soyez TRÈS attentif à ce que vous touchez. De plus, vous devriez faire attention quand vous vous exposez au soleil en général, et n'oubliez jamais votre crème solaire.

Et donc, que faire si vous n'avez pas fait attention et que vous voyez CA ?

photo de main de farrah penn

Si vous êtes témoin d'une réaction (rougeurs, brûlures ou gonflement), Davis suggère d'appliquer une crème à 1% d'hydrocortisone deux à trois fois par jour. Si c'est plus sévère (rouge intense, très gonflé, ou alors beaucoup de peau arrachée), allez voir votre médecin dès que possible pour avoir une crème disponible sur ordonnance. Gardez en tête que certaines réactions peuvent commencer par quelque chose de négligeable, puis empirer, alors si la crème à l'hydrocortisone n'aide pas, allez voir votre médecin.

OK... bon, vous avez merdé, et c'est vraiment douloureux. À quoi s'attendre ?

A photo posted by @jeniakosoy on Jul 6, 2015 at 5:31am PDT

La phase inflammatoire (ce moment ou votre peau vous hait et fait horriblement mal) peut durer 1 à 5 jours, mais peut durer plus longtemps si votre réaction est sévère. Après, il y a une phase d'hyperpigmentation de la peau qui peut durer d'une semaine à plusieurs mois. Souvent, ça ne fait pas mal, mais la peau peut changer de couleur au niveau de l'exposition. Mais ne vous inquiétez pas, ça finit toujours par revenir à la normale.

DONC, si vos plans pour l'été incluent de siroter des margaritas, des Coronas au citron, des citrus en général, ou alors des randonnées hors piste, LAVEZ-VOUS IMMÉDIATEMENT.

photo d'une cloque suite à une dermite des prés

Ou sinon...

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.