Etats-Unis: elle tue sa petite-fille de 20 mois de la pire des manières

Accusée d’avoir tué sa petite-fille de 20 mois, une grand-mère de 48 ans est condamnée.

Par Afir Modifié le 14/02/2023 à 20:33
Choc Elle A Tué Sa Petite Fille De La Pire Des Manières !
CHOC elle a tué sa petite fille de la pire des manières !

Dans la ville de Shaw dans le Mississippi, aux États-Unis, une femme de 48 ans est accusée de meurtre au premier degré. Elle est condamnée pour avoir tué sa petite fille âgée de 20 mois. La grand-mère est soupçonnée de l’avoir poignardée avant de la mettre dans un four allumé jusqu’à ce qu’elle meure.

Carolyn Jones, la meurtrière, a été arrêtée après que son frère a découvert la petite fille morte dans le four. Le motif reste, à ce jour, encore inconnu. Voici ce qu’il s’est passé.

Un meurtre macabre…

Selon les informations divulguées par Fox News, la grand-mère a commis l’irréparable alors qu’elle était seule avec sa petite fille, Royalty Marie Floyd. Après que son frère a trouvé le corps de la petite Royalty, Carolyn Jones a été arrêtée et emmenée en prison.

Les forces de l’ordre étaient consternées par le meurtre de cette petite fille innocente. Kevin Williams, un shérif du comté de Bolivar, faisait partie de ceux qui s'étaient penchés sur l'affaire. « Nous essayons de comprendre par nous-même ce qu’il s’est passé. Nous n’en n’avons aucune idée à ce point de l’enquête. Encore une fois, nous pourrions obtenir une certaine conclusion lorsque nous allons nous asseoir avec les enquêteurs et qu’ils présenteront les accusations officielles à un juge », déclare-t-il dans une interview à NBC News.

Les policiers de la ville étaient les premiers arrivés sur les lieux du crime. C’est là qu’ils ont appelé le shérif pour arrêter la coupable. Les habitants de la ville n’en revenaient pas, tout le monde était en état choqué. « C’est un bébé. Une enfant innocente. Elle n’a pas demandé à être ici. Je veux dire, s’ils ne voulaient pas d’elle, pourquoi la garder ? », confie Tomorrow Williams, un voisin de la famille.

C’est, ensuite, au tour du shérif Kevin Williams de prendre la parole : « Je suis dans la police depuis longtemps, 26 ans presque. Je suis allé de Saint-Louis à ici et c’est certainement l’une des scènes les plus horribles que j’ai vues impliquant des enfants ».

Selon ce qui a été révélé, il a été constaté qu’il y avait des traces de fumée dans les poumons de la fillette. Cela prouve que sa grand-mère l'avait enfournée encore vivante.

Les funérailles de la petite fille

Veronica Jones, la mère de Royalty Marie Floyd, était absente au moment des faits. D’ailleurs, personne ne sait où elle se trouvait. Elle a publié une annonce sur GoFundMe pour qu’on l’aide à couvrir les frais de funérailles de sa fille. « Ma fille aurait eu 21 mois le 17 octobre 2018. Royalty était si belle et je l’aimais plus que tout au monde », a-t-elle écrit en texte d’accompagnement.

Elle a ensuite confié qu’elle ne comprenait pas pourquoi sa mère avait commis une telle atrocité. Selon elle, sa mère aimait sa fille comme toute grand-mère aimerait sa petite fille. « Ma mère n’était pas une personne violente », a-t-elle exprimé. Malheureusement, le motif du meurtre est toujours un mystère.

Rédacteur freelance spécialisé dans la presse Digital. Je couvre de nombreux sujets d'actualité qui font la une du monde, avec moi toute l'actualité en continu.

Laisser un commentaire

* Champs requis