Ce boulanger dissimule un lingot dans l’une de ses pâtisseries !

Pour les clients de ce boulanger, rien ne sera plus comme avant !

Deborahattias
Par Deborah Attias Publié le 05/01/2023 à 14:04
Ce Boulanger Dissimule Un Lingot Dans Lune De Ses Patisseries
Pixabay / mwewering

Après avoir régalé ses habitués avec ses recettes de bûche, ce boulanger démontre qu’il a plus d’un tour dans son sac ! On fait le point !

Tout sur la drôle d’idée de ce boulanger !

Ah, la douce odeur et saveur de la galette des Rois ! Elle embaume nos sens. Chaque mois de janvier, votre boulanger rivalise d’ingéniosité. En la déclinant de manière originale, il fidélise ainsi sa clientèle. Certes, la récente crise énergétique lui donne du fil à retordre. Et pour cause, le montant de ses factures d’électricité défraie la chronique. Qu’à cela ne tienne, ces deux établissements prennent une décision fracassante. En favorisant le bonheur des habitués, ils mettent de côté la morosité. C’est parti, Pausecafein vous raconte tout dans les moindres détails.

Un air de déjà-vu

Dans la Ville rose, ce boulanger remplace les fèves par des Louis d’or. Fièrement, il annonce à la presse qu’ils valent à peu près 200 euros. Pas la peine de creuser la tête pour y voir un moyen de mettre du beurre dans les épinards. Chez Pausecafein, cela nous rappelle l’histoire de cet Américain. Accumulée depuis un demi-siècle, sa collection de penny lui permet de s’offrir des soins dentaires.

À chaque vente de pâtisserie à base de frangipane, les clients tentaient de convaincre le personnel. Va-t-il accepter de lâcher des indices ? Qu’on se le dise, il est hors de question de trahir le boulanger sur la location de ces fèves pas comme les autres.

Après les louis d’or, ce boulanger met la barre très haut !

Pour débuter 2023 en fanfare, ce boulanger du nord de la France décide de dissimuler un "lingot d’or de 5 grammes et 24 carats". Alertés par cette annonce, les curieux se ruent vers son commerce. Bien malin celui qui pourra deviner où il se trouve.

Les locaux ont jusqu’au 26 pour découvrir le trésor. Au fournil, Thomas et Alexandre préfèrent en plaisanter. Que Pausecafein aimerait être une petite souris pour savoir quelle recette contiendra la prestigieuse récompense. Du côté des vendeuses, on trépigne d’impatience. L’une d’entre elles accepte de donner son point de vue. Estimant que c’est une bonne publicité, elle croise les doigts pour avoir "plein de monde". Avec une joie non dissimulée, elle conclut en soulignant sa "hâte de découvrir le gagnant !"

Merci à nos confrères de L’opinion, France 3 et La Voix du nord

Deborahattias

Passionnée par les mots depuis mon enfance, comptez sur moi pour vous raconter les détails croustillants de la vie de vos stars préférées. A tout de suite sur Pausecafein.

Laisser un commentaire

* Champs requis