Tchétchénie : Des camps de concentration pour homosexuels choquent le monde entier

Ces camps ressemblent beaucoup à ceux de l’Allemagne nazie…

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 12/04/2017 à 12:00
Vision Aerienne Camp Concentration Russie

Selon le quotidien russe Novaya Gazeta relayé par Courrier International, la Tchétchénie se livrerait en ce moment même à une purge très inquiétante des membres homosexuels de sa communauté !

Plus de 100 personnes auraient déjà été arrêtées lors de ces rafles "préventives" qui interviennent peu de temps après les démarches de la communauté LGBT de la région pour organiser une Gay Pride. Selon les informations de Novaya Gazeta, les personnes arrêtées seraient ensuite déportées dans des prisons militaires secrètes, ressemblant fort à de vieux camps de concentration, près de la ville d'Argoun par exemple.

Détenues dans ces prisons, elles subiraient des pressions, des coups, même des électrocutions ! Ces sévices et tortures auraient même entraîné la mort d'une dizaine de personnes. C'est en tout cas ce qu'affirme Igor Kochetkov, militant LGBT.

Cette vague d'intimidations et de violences totalement injustifiées est totalement niée par les autorités locales. Alvi Karimov, représentant de la présidence tchétchène, a eu ces propos d'une inhumanité gerbante :

Il n'y a pas d'homosexuels en Tchétchénie, alors comment réprimer des gens qui n'existent pas ? Et si des cas se manifestaient, la police n'aurait pas non plus à s'en inquiéter. Leurs proches s’arrangeraient pour les envoyer dans ces endroits d'où l'on ne revient jamais.

Amnesty international et Human Rights Watch ont contacté Moscou pour exhorter le gouvernement à ouvrir une enquête et à prendre des mesures, au plus vite. La communauté internationale approuve.

Sachez également (on ne sait jamais) que le réseau LGBT de Russie a ouvert une ligne d'urgence pour les habitants qui se sentiraient menacés et qui chercheraient refuge :

Si vous vous sentez en danger, si l’on vous menace, contactez-nous immédiatement à l’adresse kavkaz@lgbtnet.org

Une véritable catastrophe humanitaire qui nous montre une fois de plus que l'humain est encore capable du pire. Et nous sommes en 2017...

Si cette information totalement horrible vous choque, réagissez, taguez, partagez, qu'une vague d'indignation oblige les autorités tchétchènes et russes à rendre des comptes !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.