« Ça mettait mal à l’aise » : l’actrice Bérangère Krief évoque sans détour son rôle de Marla dans « Bref »

Qui a dit qu’être comédienne ne pouvait pas être embarrassant ? Certainement pas Bérangère Krief, qui garde quelques souvenirs gênants de son rôle de Marla, dans Bref !

Sabrina Biodore
Par Sabrina Biodore Publié le 24/01/2023 à 17:53
Ça Mettait Mal à L'aise L'actrice Bérangère Krief évoque Sans Détour Son Rôle De Marla Dans Bref
Crédit photo : France 5

Bérangère Krief est une comédienne dont le visage est familier pour les amateurs d'humour et de comédie. En effet, elle est également humoriste et s'est produite sur scène à plusieurs occasions. En outre, on a pu la voir dans différents programmes et films, comme la série Hero corp (2010), réalisée par Simon Astier, Le Palmashow ou encore la série Bref. Et c'est justement sur le rôle qu'elle incarnait dans cette série humoristique qu'elle est revenue dans l'émission La bande originale, le 23 janvier. Le programme est diffusé sur France Inter et présenté par Nagui.

Une comédienne à succès

Bérangère Krief avait seulement neuf ans quand elle a commencé le théâtre. Et sa passion est véritablement devenue son métier. Elle a débarqué à Paris en 2005, à 22 ans, pour embrasser une carrière d'actrice. Aperçue dans des programmes humoristiques, comme Hero corp ou encore Le Palmashow, Bérengère Krief est devenue un visage familier pour le public lorsqu'elle a interprété Marla dans Bref. Kyan Khojandi a produit cette série à format court, qui a été diffusée sur Canal + entre 2011 et 2012. L'humoriste interprétait une jeune femme au tempérament de feu, qui était la partenaire sexuelle occasionnelle du personnage principal. Un rôle pas toujours facile à porter et à assumer. Elle a évoqué l'impact qu'a eu ce personnage sur sa vie dans l'émission La bande originale, présentée par Nagui, le 23 janvier. La comédienne avait été invitée afin d'assurer la promotion de son spectacle Amour.

Un rôle pas facile à assumer

Elle a, en effet, répondu à la question posée par Alexandre Kominek, un comédien et chroniqueur de l'émission présidée par Nagui, sur France Inter. "Les mecs n'étaient pas trop lourds par rapport à ton rôle ?" a-t-il demandé. "Tu poses une bonne question !" a-t-elle d'abord répondu. "Déjà le mot 'plan c*l' n'existait pas vraiment. On ne disait pas vraiment 'plan c*l'. Moi, je vois les collègues de mon père, ils disaient 'haha, plan c*l !'. Ils ne savaient pas trop. Il y avait 'c*l' dedans. Ça mettait mal à l'aise, et d'un coup, ça me sexualisait énormément", a-t-elle ensuite expliqué. Elle avait rappelé au préalable que la série avait rencontré un vif succès et était plébiscitée par le public après sa sortie.

Elle a ensuite abordé le fait que ça n'avait pas, vraiment, été évident pour elle d'assumer les scènes de sexe, même si elles servaient évidemment d'effet comique. Pour cela, Bérangère Krief a rappelé une anecdote. "Le premier épisode qui a été diffusé, moi, je savais ce que j'avais tourné. J'ai une famille qui me soutient énormément, donc quand je fais un truc, toute ma famille regarde, ce qui représente 150 personnes en France. Et donc, ma mère me dit 'tu nous diras quand l'épisode passe, il y a le fils de ma cousine qui a 4 ans qui veut regarder. Papy me demande' Et moi, je suis là, au téléphone et je dis : 'Maman oui, mais je joue des trucs, voilà quoi !' 'Bon bah qu'est-ce qu'on fait ? Qu'est-ce qu'on dit à Papy ?' 'Bah, je ne sais pas !'" Son grand-père n'a donc pas visionné ce premier épisode. Toutefois, le public l'a immédiatement identifiée dans la rue, après sa diffusion.

Sabrina Biodore

Rédactrice web, j'ai forgé ma plume à l'ère du web. Séries addict, passionnée de cinéma, de lecture, mais je m'intéresse à de nombreux sujets.

Laisser un commentaire

* Champs requis