Comment un simple bouton a conduit cette femme au bloc opératoire !

La douleur était telle qu’elle aurait souhaité qu’on lui ampute le doigt

Par Aylan-afir Publié le 29/04/2023 à 12:02
Notez cet article

Les troubles de la santé les plus anodins peuvent avoir des conséquences tragiques. Et ce n'est certainement pas cette jeune mère de famille qui nous contredira. Elle souffrait à la base d'une simple rougeur au doigt. Quelques jours plus tard, cette même rougeur la conduira au bloc opératoire.

[sibwp_form>Un bouton pas comme les autres 

Une mère de famille britannique de 28 ans ne doit son salut qu'au diagnostic d'un médecin. Quoique tardif. Le praticien est parvenu à éviter à sa patiente l'amputation d'un doigt, voire pire. Tout était parti d'un simple bouton sur la main. De simples blessures, en apparence anodines, peuvent occasionnellement causer de terribles désagréments. Des coupures ou des brulures peuvent ainsi être à l'origine d'infections.

C'est pour cette raison que les médecins recommandent de toujours traiter avec sérieux la moindre plaie. Crystal Rudd, mère de famille britannique, ne manquera sûrement pas de prendre ce type de consignes au sérieux à l'avenir. Et pour cause, Crystal a échappé au pire le 25 mars dernier. Elle avait constaté la présence d'un petit bouton sur son doigt. Elle prit alors la fâcheuse décision de percer ce dernier à l'aide d'une aiguille stérilisée.

L'escalade de la douleur : quand un simple bouton tourne au cauchemar

La jeune femme a raconté la suite de sa mésaventure au quotidien The Mirror. La douleur ne semblait visiblement pas diminuer suite à l'acte chirurgical improvisé de la jeune femme. Crystal décide alors de se rendre aux urgences pour faire examiner sa plaie par des spécialistes. Ces derniers ne saisissent pas la gravité de la situation. Ils se contenteront de lui prescrire des antibiotiques et des antihistaminiques. Seulement, le traitement ne fera qu'aggraver les douleurs dont souffrait la jeune femme.

Une douleur de plus en plus atroce 

Crystal décrit une douleur « devenue atroce (qui) a commencé à grossir de plus en plus ». Elle comprit alors rapidement que le traitement qui lui avait été prescrit ne la soulagera pas de ses peines. « On m’a prescrit des antibiotiques plus puissants, mais la douleur était si forte que je ne pouvais pas plier les articulations correctement et qu’il m’était trop pénible de m’occuper de mes enfants ».

« Je voulais me couper le doigt »

Malgré les médicaments et les soins, la sensation de douleur n'a fait qu'augmenter « Mon doigt était rouge vif et très tendu, comme si mon doigt allait s’ouvrirJ’ai eu l’impression que mon doigt allait exploser. Je voulais que la douleur s’arrête et je sentais que je voulais me couper le doigt », a confié la jeune femme.

https://twitter.com/Vol_de_Nuit_333/status/1434072460689874944

Un bouton dû à une morsure d'araignée

En raison de cette douleur devenue insupportable, Crystal décide de se rendre une nouvelle fois aux urgences. Heureusement pour elle, elle aura plus de chance cette fois. Un médecin qui passait par hasard a reconnu le mal dont elle souffrait. Sa douleur était en fait due à la morsure d'araignée, la fausse veuve noire du Royaume-Uni. Cette espèce est considérée comme la plus venimeuse outre-Manche.

Crystal a été rapidement conduite au bloc. « J’ai ressenti un soulagement et j’étais contente que ce soit fait. La douleur dans mon bras et mon coude avait disparu », s'est réjouie la Britannique.

Voici les gestes à faire en cas de morsure d'araignée :

  • Restez calme : Ne paniquez pas et tentez de garder votre calme pour éviter d'aggraver la situation.
  • Identifiez l'araignée : Si possible, essayez d'identifier l'araignée responsable de la morsure pour déterminer si elle est dangereuse.
  • Nettoyez la plaie : Lavez la zone mordue avec de l'eau et du savon pour réduire les risques d'infection.
  • Appliquez une compresse froide : Utilisez une compresse froide ou des glaçons enveloppés dans un linge pour réduire l'inflammation et la douleur.
  • Élevez la zone mordue : Si la morsure est sur un membre, surélevez-le pour réduire l'enflure et ralentir la propagation du venin.
  • Prenez des médicaments en vente libre : Utilisez des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l'ibuprofène, pour soulager la douleur et l'inflammation.
  • Appliquez une pommade antibiotique : Mettez une pommade antibiotique sur la morsure pour prévenir l'infection.
  • Surveillez les signes d'infection ou de réaction allergique : Soyez attentif aux signes de rougeur, de chaleur, de pus, d'essoufflement, de gonflement du visage ou de la gorge, qui pourraient indiquer une infection ou une réaction allergique.
  • Consultez un médecin : Si la morsure s'aggrave, si vous présentez des symptômes de réaction allergique ou si vous savez que l'araignée est dangereuse, consultez immédiatement un professionnel de la santé.
  • Informez-vous sur les araignées locales : Familiarisez-vous avec les types d'araignées présents dans votre région et apprenez à reconnaître celles qui sont potentiellement dangereuses.

Comparaison des dangers et traitements pour différentes espèces d'araignées

AraignéeVeninSymptômesRisque d'infectionTraitement
Araignée veuve noireNeurotoxiqueDouleur, crampes, difficultés respiratoiresFaibleAntivenin, traitement symptomatique
Araignée recluse bruneNécrotiqueDouleur, ulcération de la peau, nécroseÉlevéTraitement symptomatique, soins de plaie
TarentuleFaiblement toxiqueDouleur locale, rougeur, gonflementFaibleTraitement symptomatique, compresse froide
Araignée à sac jauneFaiblement toxiqueDouleur locale, démangeaisons, gonflementFaibleTraitement symptomatique, crème anti-démangeaisons
Araignée-loupNon toxiqueRougeur, douleur légèreFaibleTraitement symptomatique, nettoyage de la plaie

[sibwp_form

Laisser un commentaire

* Champs requis