Les explosifs en suppositoire, la nouvelle menace terroriste qui plane

Les kamikazes sont prêts à aller très loin !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 21/11/2015 à 15:00
Explosif Suppositoire Menace Terroriste

Les terroristes de Daesh seraient-il capable d'utiliser des bombes sous forme de suppositoires pour rendre les kamikazes indétectables ? C'est une possibilité à ne pas écarter, si l'on en croit les services de renseignement et cette photo, diffusée par Le Figaro depuis quelques années déjà.

Depuis les attentats du 13 novembre 2015, la parano a repris de plus belle et on a l'impression qu'il peut y avoir des attentats n'importe où, à n'importe quel moment. Outre le risque de prise d'otages ou de fusillades, il existe également la menace des kamikazes, qui se font sauter avec des ceintures d'explosifs. Cela a eu lieu lors des récents événements à Paris, mais aussi lors de l'assaut de l'appartement de Saint-Denis, où des complices étaient retranchés.

Parmi les rumeurs plus ou moins confirmées, on reparle beaucoup de l'explosif en suppositoire. Mesurant environ 40cm, il s'introduit dans le rectum du kamikaze et est relié à un téléphone portable désossé. Il suffit ensuite de programmer l'appareil électronique ou de l'appeler pour envoyer un courant électrique et déclencher la bombe...

douane

Source photo : Metronews.fr

Ce "dispositif intrarectal" est pris très au sérieux par les policiers des frontières et également ceux qui contrôlent les flux de voyageurs, notamment dans les aéroports. A l'heure actuelle, ce dispositif n'a jamais été mis à exécution en Europe, mais on n'est jamais trop prudent.

D'autres menaces cachées

Un autre dispositif souligné est celui des chiens kamikaze. Il suffit de coudre l'explosif à l'intérieur de l'abdomen du chien et de le déclencher via un courant électrique, comme pour le suppositoire. Ces deux dispositifs ont un désavantage fort : ils doivent être utilisés dans les 30 heures ! Sinon, l'humain risque une occlusion intestinale et le chien survit rarement aux suites de l'opération.

Un dernier dispositif pour terroriste kamikaze semble également très difficile à détecter et très dangereux : l'insertion d'une bombe liquide pour remplacer la silicone dans de fausses prothèses mammaires. Le risque de ces "seins explosifs", c'est que l'opération pourrait se faire longtemps à l'avance et ainsi devenir impossible à tracer.

Enfin, les Etats-Unis ont alerté sur des risques de bombes liquides indétectables en précisant que ces liquides pourraient devenir hautement inflammables et explosifs dans des milieux pressurisés, en avion par exemple.

Dans les aéroports, la vigilance est maximale...

Si cet article vous a appris des choses sur les nouvelles techniques des kamikazes, merci de liker, commenter et partager !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.