Le Black Tape : la nouvelle tendance qui habille avec du ruban adhésif !

Son créateur dit qu’il souhaite « sublimer la beauté naturelle du corps »…

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg
Par La rédaction Modifié le 24/05/2017 à 08:00
Thumb

Voilà encore un exemple d'objectivation de la femme. Cette nouvelle "tendance" nommée "Black Tape Project" (Le Projet du Ruban Noir) débarque dans les boîtes de nuits de Miami et consiste à recouvrir son corps -enfin recouvrir est un grand mot puisqu'il s'agit essentiellement des parties génitales et de la poitrine- de ruban adhésif noir.

Nous avions déjà pu voir il n'y a pas si longtemps le "almost naked look" sur les tapis rouges qui consistait à porter des robes ou vêtement très près du corps, mais dont le tissu était entièrement transparent sauf au niveau de la poitrine et du sexe. Chic ou vulgaire, chacun avait son avis là-dessus puisque les vêtements étaient en général de longues robes très chics portées lors d’événements réservés aux stars. Mais là on atteint un niveau de nudité extrême, et la plastique des modèles n'est pas sans évoquer une certaine sexualisation du corps, et évidemment ici du corps de la femme.

Le concept a déjà plus de 60 000 followers sur instagram: les jeunes femmes vont dans les clubs et les bars recouvertes seulement de rubans. Sa popularité est telle que Joel et ses modèles ont visité Las Vegas, New York, les Caraïbes et l'Europe. Tandis que certaines femmes adoptent la mode de haut en bas, certaines décorent plus modestement leur corps en enfilant un bas.

Le créateur du concept, le designer Joel Alvarez prétend qu'il souhaite associer son talent artistique à la vie nocturne de Miami en sublimant la beauté naturelle du corps humain. Seulement des éléments apparents viennent à mon sens contredire cela : tout d'abord la majorité de ses modèles qui ne reflètent pas du tout une beauté "naturelle" puisqu'il est évident qu'elles affichent toutes une plastique parfaite : poitrine généreuse, ventre plat, jambes fines et fesses rebondies. Elles ne représentent clairement pas la femme lambda, et d'ailleurs pourquoi uniquement des femmes? L'évidence est là: ce designer utilise le corps de femmes retouchées pour mettre en valeur son concept, sans se soucier de l'image que cela présente.

Il faut définitivement que cesse l'utilisation du corps de la femme dans le but de développer une image sexualisée et irréelle. Les poses sexy que prennent ces modèles contribuent à la stigmatisation de la femme et en donne une image vulgaire.

Alors, artistique ou vulgaire ? Donne ton avis et partage et partage cet article !

Cropped Favicon Pausecafein 1.jpg

Inspirant, Divertissant, Impertinent : Pause Caféin sélectionne le meilleur des actus virales pour vous.