Arnaques au virement bancaire : voici comment éviter de vous faire piéger

Un phénomène qui prend de l’ampleur et qui fait de plus en plus de victimes

Par Aylan-afir Modifié le 30/05/2023 à 17:01
Notez cet article

Les arnaques au virement bancaire sont de plus en plus répandues en France. Les escrocs redoublent d'ingéniosité et arrivent à se faire passer pour des organismes connus. Les victimes qui n'y voient que du feu effectuent ensuite des virements sur des comptes frauduleux et ne revoient plus la couleur de leur argent.

Comment éviter de vous faire piéger par les arnaques à la carte bancaire ?

Vous découvrirez dans cet article les conseils à appliquer pour éviter d'être victime des arnaques au virement bancaire. Il faut savoir que ces dernières années, le nombre des escroqueries a augmenté de manière affolante. Les fraudeurs sont nombreux et leurs techniques sont de plus en plus sophistiquées. La vigilance est donc de mise si vous souhaitez éviter de tomber dans leur piège.

34% des escroqueries sont de fraudes à la carte bancaire

Depuis le début de l'année en cours, l'observatoire de la sécurité a enregistré une hausse des escroqueries de 8% par rapport à l'année passée. Le montant détourné par les escrocs a atteint 1,242 milliards d'euros. Il a été également constaté que les escroqueries par cartes bancaires représentent pas moins de 34% de toutes les fraudes. L'augmentation des fraudes a aussi induit l'augmentation du nombre de signalements.

Un phénomène qui ne montre aucun signe de ralentissement

L'ampleur de ce phénomène est telle que les autorités ont lancé une campagne de sensibilisation pour aider les citoyens à identifier les signes d'une potentielle . Il est donc recommandé de ne jamais partager vos coordonnées personnelles ou bancaires. Il faut aussi rester vigilant si vous faites face à des demandes de virements suspects. Car les pertes financières peuvent être importantes en cas de fraude et les victimes peuvent aussi avoir des séquelles psychologiques.

Les mesures à prendre pour éviter ces arnaques

Ainsi, la première chose à faire est de vous assurer systématiquement de l'identité du destinataire de vos fonds. Pour cela, essayez de contacter directement le créancier pour vérifier son identité. Vous devez aussi protéger vos mots de passe pour éviter d'être une proie facile pour les sites frauduleux et le phishing. Pour ce faire, vérifiez toujours les adresses des liens et faites attention aux fautes d'orthographe, qui sont généralement des indicateurs fiables.

Renforcez la sécurité de vos données

Par ailleurs, vous avez la possibilité d'activer une double authentification pour renforcer la sécurité de vos données en ligne. Une dernière astuce consiste à mettre régulièrement à jour vos logiciels afin qu'ils fonctionnent correctement. Cela permettra en effet de limiter les risques liés à la sécurité informatique.

Que faire si vous êtes victime ?

  • Contactez immédiatement votre banque : Signalez la fraude à votre conseiller bancaire dès que possible. Informez-le des détails du virement frauduleux.
  • Déposez une plainte à la police : Il est important de signaler l'incident aux autorités. Rendez-vous à la gendarmerie ou au commissariat le plus proche pour déposer une plainte. Assurez-vous d'obtenir une copie du rapport de police.
  • Mise en œuvre du processus de recouvrement : Si le virement a été réalisé vers une autre banque en France, votre banque peut tenter d'initier un processus de recouvrement auprès de la banque destinataire. Cela dépend de la rapidité avec laquelle la fraude est signalée.
  • Documentez tous les détails pertinents : Conservez tous les courriels, messages et autres formes de communication concernant l'arnaque. Ils peuvent être utilisés comme preuve.
  • Contacter l'assurance : Certaines assurances, comme l'assurance habitation, peuvent inclure une protection juridique pour les fraudes bancaires. Vérifiez votre contrat d'assurance pour voir si vous êtes couvert.
  • Signalez l'arnaque à la plateforme PHAROS : PHAROS est une plateforme française qui permet de signaler les contenus et comportements illicites rencontrés sur Internet.

Rappelez-vous, il est préférable de prévenir ces situations en étant vigilant, en ne partageant pas vos informations financières, et en évitant de cliquer sur des liens suspects ou d'interagir avec des personnes ou des institutions que vous ne connaissez pas.